Déjà Dead / Kathy Reichs . – [Paris]: Robert Laffont, 2001, c1997. -- 541 p. ; 18 cm. -- ISBN: 2-266-09014-3Reichsd_j__dead1

Quatrième de couverture

Un beau jour d’été à Montréal, sur la table de dissection du laboratoire de médecine légale de la police provinciale, arrive un cadavre découvert dans l’ancien parc du Grand Séminaire. Le docteur Temperance Brennan est chargé d’autopsier ce qu’il reste d’une femme abominablement découpée en morceaux.

Divorcée et solitaire, Temperance travaille durement, dans un milieu dominé par les hommes. Sa sinistre expertise va l’amener en première ligne de l’enquête, seule en butte à l’hostilité de son collègue policier et face à l’assassin pervers qui collectionne les victimes féminines…

Armée de son scalpel et de son instinct, Temperance traque le tueur en série. Cinq femmes sont déjà mortes. Sera-t-elle la prochaine ?

L’auteur

Kathleen Joan Reichs, mieux connu aujourd’hui sous le nom de Kathy Reichs, est née en 1950 à Chicago. En 1971, elle obtient un B.A en anthropologie à la American University de Washington. Elle poursuivra ensuite un M.A et un Ph.D en anthropologie à l’Université Northwestern de Chicago. Elle obtiendra son doctorat en 1975.

Elle fut professeur à plusieurs endroits dont la Northen Illinois University, la University of Pittsburgh ainsi que les universités ReichsConcordia et Mc Gill de Montréal. Elle enseigne l’anthropologie à l’université de Caroline du Nord située à Charlotte, bien que souvent en congé indéterminé. Elle partage son temps entre les villes de Charlotte et Montréal, puisqu’elle est l’anthropologue judiciaire pour le compte de l’Office of the Chief Medical Examiner de l’état de la Caroline du Nord et a également ce poste à Montréal pour le Laboratoire de Sciences Judiciaires et de Médecine Légale de la Province de Québec.

Elle est souvent appelée à témoigner lors d’enquêtes criminelles. Son expertise est également souvent sollicitée, non seulement sur des affaires criminelles mais sur divers cas internationaux. Quelques exemples : elle fut appelée à travailler sur des catastrophes aériennes – telles que la tragédie du 11 septembre ; elle apporta également son témoignage au Tribunal pénal international pour le Rwanda ; elle apporta son assistance à la Foundation for Guatemalan Forensic Anthropology au Lac Atitlan et a travaillé à l’identification de corps provenant de la Deuxième Guerre Mondiale. Elle est une des cinquante anthropologues judiciaires certifiés par l’American Board of Forensic Anthropology et fait également partie du Conseil d’administration de l’American Academy of Forensic Sciences. Elle offre souvent divers séminaires et conférences à travers le monde.

Ses nombreuses expériences comme anthropologue judiciaire l’ont amené à écrire des romans policiers qui sont devenus pour la plupart des best-sellers. Ses livres sont directement inspirés de cas sur lesquels elle a travaillé personnellement. En plus de ses romans, elle a également écrit de nombreux travaux, articles et recherches en anthropologie.

Bibliographie

  • Hominid Origins: Inquiries Past and Present (Editeur) – 1983
  • Forensic Osteology: Advances in the Identification of Human Remains – 1986
  • Déjà Dead  - 1997 (Prix du Meilleur premier roman : Arthur Ellis Award en 1997)
  • Death du Jour - 1999
  • Deadly Decisions - 2000 
  • Fatal Voyage - 2001
  • Grave Secrets - 2002
  • Bare Bones - 2003
  • Monday Mourning - 2004
  • Cross Bones - 2005
  • Break No Bones - 2006
  • Bones to Ashes - 2007

Citations 

« Au Québec, le bureau du coroner est le gardien de la mort. Si vous ne mourez pas selon les usages, sous le contrôle d’un médecin, dans un lit, le coroner veut savoir pourquoi », p. 15

Commentaires à suivre...