Oui, j'avais de la difficulté à me laisser bercer par Noël cette année. Cela arrive parfois. Les circonstances, le travail, le manque de sommeil, la vie... Mais un petit voyage au pays des étoiles m'a permis de retrouver le chemin des Fêtes...

Depuis que j'habite à Barcelone, c'est le 4e Noël que je célèbre. L'année dernière et l'année précédente, nous sommes allés à Berlin au milieu décembre. Visiter un ami, visiter la ville et découvrir et redécouvrir les marchés de Noël.

 Cette année, nous sommes allés en Alsace et en Allemagne. Histoire de visiter quelques petites villes, aller à Lahr en Allemagne voir un spectacle, y rencontrer des amis qui habitent non loin et bien entendu voir des marchés de Noël. C'est devenu un besoin et presque essentiel à Noël. Il y a bien quelques marchés de Noël à Barcelone, mais rien de comparable à ceux de l'AlsAlsace2ace et de l'Allemagne.

Il faut dire que les marchés de Noël viennent de l’Allemagne et de l’Alsace. On en retrouve des traces dès le XIVe siècle, alors qu’on les appelle les « Marchés de Saint-Nicholas ». Aujourd’hui, les marchés de Noël commencent vers la fin de novembre et se poursuivent jusqu’au début janvier. Ils sont habituellement organisés par les municipalités. Les marchés sont constitués de petites cabanes en bois ou en tissus. On y vend des décorations de Noël, des produits du terroir, des objets artisanales, des objets d’arts et bien entendu de quoi manger pendant qu’on se promène… des gâteaux, des pâtisseries de Noël, des saucisses, gaufres, etc… et surtout, on y sert du vin chaud. Les rues sont décorées, la musique de Noël se fait entendre et le soir, les lumières mettent la touche finale…

Les plus célèbres marchés de Noël sont en Alsace et en Allemagne, mais on en trouve dans d’autres régions de France, en Belgique, en Suisse, en Autriche, au Danemark et même en Espagne.

Je ne connaissais pas les marchés de Noël. J’ai toujours adoré Noël, et donc cela vient compléter parfaitement mes traditions des Fêtes. Il n’y a pas de marchés de Noël au Québec ou au Canada… trop froid peut-être. Apparemment, que la ville de Joliette a eu son premier marché cette année, il faudra que je me renseigne si cela a bien fonctionné.

Nous sommes arrivés vendredi dernier à Basel. Nous sommes ensuite partis en auto par les petites routes pour nous rendre àAlsace3 notre hôtel. Première étape : Colmar. Un des principaux marchés de Noël de la région s’y tient. Ensuite, le lendemain ce fut Riquewihr et Ribeauvillé, deux magnifiques petites villes de l’Alsace avec de très beaux marchés. Les deux endroits sont magnifiques, mais il y avait définitivement trop de gens à Riquewihr. J’ai appris que ces trois villes font parties du « Pays des étoiles » de l’Alsace. En effet, l’Alsace a « 7 pays de Noël » : le pays des Mystères, des Lumières, des Étoiles, des Saveurs, des Chants et des Étoffes, des Sapins, et finalement le pays des Veillées. Chaque « pays de Noël » comporte plusieurs villes et villages de l’Alsace et a chacun ses caractéristiques… Le « Pays des Étoiles » se concentre surtout sur les vignobles alsaciens.

Il faisait froid – enfin, plus froid qu’à Barcelone - même s'il n'y avait pas encore de neige ;-). J’avais mon chapeau, mes gants, mon foulard et le bout du nez froid. J’ai trouvé mon esprit de Noël après quelques minutes au coin de la Cathédrale de Colmar, parmi les boules de Noël et les sapins…

Autres photos...