Chaque année, quelques semaines avant Noël, je sors mon disque de Noël. Des chansons que j’ai assemblées au cours des années. De vieilles chansons que nous écoutions quand j’étais petite et que j’ai retrouvées sur différents disques. Des classiques,Chanson de nouvelles chansons… en français, en anglais, et maintenant en espagnol.

Depuis que je suis en Espagne, j’ai ajouté à ma liste de chansons de Noël, de nouvelles chansons… de nouveaux cantiques… ce qu’on appelle en espagnol, des « Villancicos » ou cantiques de Noël.

Les villancicos sont des chansons simples et joyeuses chantées pendant la période des Fêtes; la plupart consacrées à des thèmes religieux. Les villancicos sont d’Espagne mais sont répandues aujourd’hui jusqu’en Amérique Latine.

Le mot « villancicos » vient de « villanos » nom donné aux habitants de villas – les différenciant ainsi des nobles et des gentilshommes. Et à l’origine servaient à garder la trace de la vie quotidienne des villageois. Plusieurs avaient des thèmes religieux mais étaient surtout des chants profanes. On dit que ces chansons sont dérivées de poésies provenant de Castilla et qui sont apparentées aux « zéjeles », une forme de poésie populaire des musulmans espagnols. On y trouve aussi des influences de musiques italiennes appelés « virelai » et « ballata ». On retrouve le nom de « villancejos » ou encore « villancetes » pour désigner ces poésies de Noël. Ils étaient aussi souvent utilisés pour représenter des scènes de la Nativité dans de petites pièces de théâtre de Noël.

Certains des villancicos sont des traductions de chants anglais, français, allemand ou en latin, mais beaucoup sont d’origines espagnoles. Un des plus vieux chants serait la chanson « Jesus refulsit omnium » du IV siècle. À ces poésies furent intégrés des chants traditionnels grégoriens du Moyen-Âge. À la Renaissance, les chants devinrent plus joyeux et se rapprochent plus des chansons actuelles. Un des chants très connus est « Noche de Paz » (originalement « Stille Nacht, Heilige Nacht » et « Nuit de Paix » en français) écrite par un compositeur autrichien en 1818.

Une chanson espagnole très populaire est « Los peces en el río ». L’auteur en est inconnu mais on reconnaît dans la chanson certaines influences arabes. Elle parle essentiellement de la naissance de Jésus. Elle présente les poissons de la rivière qui sont heureux de la naissance et la Vierge Marie qui vaque à ses occupations quotidiennes. Il existe plusieurs versions de la chanson, de même que plusieurs titres. On la connaît d’ailleurs aussi sous le titre « La Virgen ».

J’ai connu cette chanson pour la première fois chantée par Lhasa de Sela, une artiste américaine-canadienne qui fut élevée à Mexico et aux Etats-Unis et qui vit aujourd’hui à Montréal. Elle chante en français, anglais et en espagnol. J’aime beaucoup sa version du villancico.

Los peces en el río 

La virgen se está peinando
Entre cortina y cortina
Los cabello
s son de oro
Y los peines de plata fina

Pero mira como beben
Los peces en el río
Pero mira como beben
Por ver a dio nacido
Beben y beben
Y vuelven a beber
Los peces en el agua
Por ver a dio nacer
Beben y beben
Y vuelven a beber
Los peces en el agua
Por ver a dio nacer

La virgen va caminando
Y va caminando solita
Y no lleva pa compañía
Que el niño de su manita

Pero mira como beben
Los peces en el río
...

La virgen lleva una rosa
En su divina pechera
Que se la dio San José
Antes que el niño naciera

Pero mira como beben
Los peces en el rio
...

La virgen lava pañales
Y los tiende en el romero
Los pajarillos cantando
Y el romero floreciendo

Pero mira como beben
Los peces en el rio
...

Quelques sites :