whicher1The Suspicions of Mr. Whicher, or, The Murder at Road Hill House / Kate Summerscale. -- London, Berlin, New York: Bloomsbury, [c2008]. -- 372 p., [16] p. de pl. : ill. (certaines en coul.) ; 20 cm. -- ISBN 978-0-7475-9648-6

Comprend des notes.
Comprend une bibliogr. et un index.

Quatrième de couverture

It is midnight on 30th June 1860 and all is quiet in the Kent family's elegant house in Road, Wiltshire. The next morning, however, they wake to find that their youngest son has been the victim of an unimaginably gruesome murder. Even worse, the guilty party is surely one of their number - the house was bolted from the inside. As Jack Whicher, the most celebrated detective of his day, arrives at Road to track down the killer, the murder provokes national hysteria at the thought of what might be festering behind the closed doors of respectable middle-class homes - scheming servants, rebellious children, insanity, jealousy, loneliness and loathing.

This true story has all the hallmarks of a classic gripping murder mystery. A body, a detective, a country house steeped in secrets and a whole family of suspects - it is the original Victorian whodunnit.

L'auteur

Kate Summerscale est née en 1965. Pendant sa jeunesse, elle vécut au Japon, en Angleterre et au Chili. Elle étudia à whicher2l'Université Oxford ainsi qu'à l'Université Stanford où elle obtint une maîtrise en journalisme.

Elle travailla pour le quotidien The Independent et écrivit des notices nécrologiques pour le Daily Telegraph entre 1995 et 1996. Elle fut également l'éditeur littéraire pour ce même journal. Elle a écrit des articles pour The guardian, The Daily Telegraph et The Sunday Telegraph. En 1998, elle publie The Queen of Whale Cay. Son ouvrage "The suspicions of Mr Whicher or The Murder at Road Hill House" a obtenu le Prix Samuel Johnson for Non-Finction en 2008.

Elle vit aujourd'hui à Londres. Elle continue d'écrire.

Bibliographie

  • The Queen of Whale Cay (1998)
  • The suspicions of Mr Whicher or The Murder at Road Hill House (2008)

Résumé

Le matin du 30 juin 1860 va changer la vie des membres de la famille Kent vivant à Road, dans le Wiltshire. Le plus jeune fils de la famille a disparu et sera retrouvé mort, assassiné, quelques heures plus tard. Une enquête policière commencera alors, qui boulversera la société anglaise de l'époque. Car on en vient rapidement à la conclusion que le meurtre n'a pu être commis que par quelqu'un de la maisonnée.

Jack Whicher, célèbre détective de l'époque, est appelé sur les lieux. Il tentera de résoudre le mystère, mais ses efforts seront sans succès. Le suspect qu'il tente d'amener en justice est relâché et sa carrière sera mise en péril. Des années plus tard, le meurtrier confessera finalement. Mais est-ce que la vérité fut véritablement révélée ?

Commentaires personnels

Relatant un véritable crime s'étant déroulé à la fin du 19e siècle, l'ouvrage de Kate Summerscale se situe entre le reportage, l'enquête policière et le roman. Un meurtre a lieu. Un jeune garçon de trois enfant est retrouvé assassiné sur la propriété de ses parents. Rapidement, on en vient à la conclusion que seul, une personne vivant sur les lieux, a pu tuer l'enfant. Le public est scandalisé. Un enfant est tué sauvagement par un membre de sa famille ou des personnes travaillant pour celle-ci. Donc, par quelqu'un qu'il connaissait.

C'est non seulement, un crime que l'on tente d'élucider, mais c'est une famille "respectable" qui est analysée et exposée à tous. On entre dans la sphère privée d'une bonne famille anglaise... ce qui à l'époque est difficilement concevable.

Mais plus qu'une enquête sur un crime spécifique, le livre de Summerscale se veut aussi une analyse des pratiques policières de l'époque. La façon dont les policiers mènent leurs enquêtes fut complètement bouleversée par l'arrivée des enquêteurs que l'on nomme maintenant "détectives". Le livre nous donne un portrait détaillé de la société anglaise du 19e siècle ainsi qu'un historique précis de l'évolution des enquêtes policières de l'époque ainsi que de la perception du public de celles-ci.

Le crime de Road Hill House marqua le public de l'époque et fut déterminant pour l'avenir des enquêtes et des détectives. On critiqua énormément le principal enquêteur, Jack Whicher, qui auparavent s'était démarqué par son savoir-faire et sa perspicacité. Son incapacité à faire condamner son principal suspect - faute de preuves concluantes - et le fait que le crime ne fut pas résolu par les détectives, contribua non seulement à fragiliser sa carrière, mais à remettre en question le travail des détectives.

Le principal suspect avoua finalement des années plus tard, mais les archives nous revèlent que la vérité n'était peut-être pas entièrement connue. Nous fermons donc le livre avec encore des doutes. Ce crime horrible ayant eu lieu en 1860 ne fut donc jamais tout à fait résolu.

Le livre est passionnant. Cette enquête policière historique nous tient en haleine jusqu'à la fin. On peut parfois déplorer l'abondance de détails historiques et même littéraires qui s'éloignent souvent de la résolution du crime lui-même. On perd parfois légèrement le fil de l'enquête et on aimerait à l'occasion qu'on accélère la résolution du meurtre de ce pauvre garçon. Il semble parfois un peu se perdre dans l'histoire. On parle de sa famille, de ses parents, de ses frères, soeurs, demi-frères, demi-soeurs, de sa gouvernante, des détectives qui mènent l'enquête, de l'opinion publique, des juges, de la société de l'époque, des écrivains qui se sont inspirés du crime (tels Collin, Dickens, Elliot, Conan Doyle, ...), de tout et chacun... sauf de ce pauvre petit garçon de 3 ans qui fut tué un matin du mois de juin 1860. C'est mon seul reproche.

Car l'objectif de Summerscale est clair. Elle veut non seulement nous raconter la résolution de ce crime, mais aussi nous présenter une société traditionnelle anglaise en plein changement. C'est une histoire des détectives qu'elle retrace... l'évolution des procédures policières. Et cela m'a captivé jusqu'à la dernière page.

Site consacré au livre.

L'avis de Loutarwen, Clochette, Sassenach, Amanda, Yspaddaden, Ennapapillon, Michel, ...

Extraits

"The Word 'clue' derives from 'clew', meaning a ball of thread or yarn. It had come to mean 'that which points the way' because of the Greek myth in which Theseus uses a ball of yarn, given to him by Ariadne, to find his way out of the Minotaur's labyrinth. The writers of the mid-nineteenth century still had this image in mind when they used the word." p.68

"He had been almost forgotten. For all the brillance with which he investigated the Road Hill murder, Whicher had been powerless to give the public the certainty that they craved or to deliver them from the evils that he saw. He was punished for his failure. From now on, the detective heroes of England would be found only in the realm of fiction." p.276

Sources