DSC_6484

Nous aimons beaucoup voyager mon PisTout et moi. Nous partons souvent pour des fins de semaines de 2 ou 3 jours pendant l'année, sans compter les vacances annuelles. Pour ces petits voyages, nous prenons parfois l'avion pour visiter une ville. Mais très souvent nous prenons tout simplement l'auto pour explorer les régions près de chez nous. Il y a tant à voir et à découvrir.

Et lorsque nous prenons l'auto pour voyager, nous avons toujours notre guide voyage de la région ainsi qu'une carte détaillée. La route ne nous fait pas peur et parfois on peut rouler des heures pour aller  visiter un château, une abbaye, un village. Et parfois en chemin, on voit sur la carte, un site qui n'était pas dans le guide. Et même que parfois, le site n'est même pas sur la carte. Et c'est un panneau sur le chemin qui nous fait dire: "tiens, ça semble intéressant, tu veux aller voir ?" Et on découvre ainsi souvent de très belles choses !

Ce fut le cas lors d'un séjour dans le Midi-Pyrénées, dans le département de l'Aveyron à Séverac-le-Château. Nous avons visité le château, le village et puis en route pour les alentours. Nous avions une destination.... Espalion. Mais en chemin sur les petites routes, nous avons vu un panneau qui nous a fait dire: "tiens, ça semble intéressant, on y va?".

Et donc, on sort de la voiture et on commence à marcher. En suivant les jolis panneaux que l'on voit sur la première photo. Pour enfin découvrir le Dolmen de Restous.

DSC_6489

Il n'est pas le seul dans son département car l'Aveyron est apparamment celui qui possède le plus de dolmen dans toute la France. On y a répertorié plus de 800 dolmens, âgés entre 3500 ans et 2500 ans avant J.-C.. Oui, l'Aveyron dépasse même la Bretagne.

Les dolmens étaient des sépultures et on y déposait habituellement plusieurs corps. Il y avait trois types de dolmens: les dolmens simples, les dolmens à couloir et les allées couvertes.

La plupart des dolmens de l'Aveyron sont des dolmens simples, c'est-à-dire qu'ils sont consitués de deux dalles verticales appelées orthostats et d'une dalle plate pour le toit souvent appelée la table. Il avait également une pierre pour le fond, la dalle de chevet, et une pierre amovible, la dalle-porte, pour fermer l'entrée.

Le Dolmen de Restous est un dolmen simple constitué de deux blocs de pierre posés verticalement et surmonté d'un monolithe qui constitue le toit. Les dolmens étaient souvent recouverts de terre formant ainsi des buttes artificielles ou tumulus. On ne retrouve pas la trace de ce tumulus ici mais on peut voir un vestige du cromlech (cercle de pierres) qui entourait le dolmen. On ne retrouve pas la "porte" qui à l'origine devait sûrement fermé la chambre funéraire, mais la dalle de chevet s'y trouve toujours.

Comme chaque fois que j'ai pu me trouver devant un mégalithe... un dolmen (ici, et ici) ou un menhir, j'ai ressenti diverses émotions. Car il m'est toujours difficile de d'abord "réaliser" que ce monument est si "vieux". Comme si c'était impossible. Je dois souvent en faire plusieurs fois le tour pour bien m'imprégner de l'endroit. Je marche sur la pointe des pieds, toujours impressionnée que l'on puisse être si près, qu'on puisse les toucher et ayant toujours peur de détruire une pièce, une partie de l'histoire. Je me sens ensuite envahie par l'endroit... je pense aux gens qui l'ont construit... aux gens qui y furent déposés... Et parfois... parfois... je sens encore toute cette énergie qui cherche à nous rejoindre... Ces roches sont remplies d'émotions et toujours vivantes !

Caractéristiques:

  • Nom: Dolmen de Restous
  • Autre nom: Dolmen Rouquiès
  • Situation: Près de Rodez et du village Buzeins
  • Latitude : 44.36300N
  • Longitude: 2.980000E
  • Fonction: Sépulture collective - Chambre funéraire
  • Type: Dolmen simple