07 mars 2010

Le moment captif d'un dimanche : et tourne la roue

" Travail et amour, ces deux roues énormes sur lesquelles roule le chariot du monde" [Roger Fournier]07mars

Des couleurs printanières... je n'y peux rien. Si la pluie insiste pour s'éterniser, j'amènerai donc les couleurs à moi. Ironique. Tout de même. Cette roue d'eau qui travaille à la faire virevolter... inlassablement. Je fuis l'eau qui tombe goutte à goutte pour me réfugier dans une image d'eau qui tourne lentement. Ironique, répéteront certains.

De petits canards jaunes dessinés sur les pierres me font sourire et oublier les soucis soudainement insignifiants mais quotidiens.

De jolies fleurs violettes, jaunes, rouges, roses... des taches feuillues d'un vert énergique mais apaisant... un bruit lent et continu... une odeur de bois mouillé...

Et cette eau qui tourne et tourne. Sur cette roue de bois. J'y prends une goutte pour le travail de chaque jour. J'y prends une autre goutte pour l'amour quotidien discret et familier. J'y prend une petite goutte pour me rappeler de construire mes jours avec passion et calme, avec émotion et raison. J'y prends une autre goutte pour la faire multiplier et grandir. Et j'amène toute cette eau chez moi. Pour faire tourner mon moulin personnel par ces gouttes de couleurs, de projets, de rêves et d'amour.

"Chacun tire l'eau à son moulin" [Proverbe français]

Posté par Laila_Seshat à 14:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,