14 mars 2010

Le moment captif d'un dimanche : voile

"C'est d'ailleurs l'un des pièges de la coquetterie : soigner ses cheveux, c'est se préoccuper de l'aspect que l'on a de dos" [Michel Tournier]

14_mars

On visite un musée comme ça. Innocemment. Et au détour d'une pièce, on se trouve devant une drôle de dame au sourire curieux. Je dirais bien coquin, mais il me semble un peu trop incongru et saugrenu pour être coquet.

Ce sourire émerge de cette chevelure invraisemblable d'une façon légèrement inquiétante. Mais pourtant, je n'ai pu m'empêcher d'éclater de rire en m'approchant. Alors, ne cherchez point de liens entre les citations et la photographie... ce n'est que le résultat d'un coup de foudre pour ces cheveux improbables et ce sourire vaguement hallucinant. Quoique...

Évidemment, je ne peux m'empêcher de penser à l'artiste. Quelle idée avait-il en tête lorsqu'il a imaginé sa sculpture? Qui était son modèle et pourquoi se cachait-elle sous ces cheveux ainsi? De quoi se cachait-elle... que cherchait-elle à couvrir... et pourquoi cela la faisait-elle sourire?

Ce voile qui la couvre... cette couverture de marbre... est-ce de la coquetterie ou une mascarade ? Que peut-on vouloir dissimuler sous nos chevelures ? A-t-on oublié d'être soi-même au détour d'une vie brutale et reservée ? A-t-on oublié de sourire des petites surprises qui se trouvent sur notre chemin ?

Je me retourne... mes cheveux qui furent de tant de couleurs... de tant de longueurs... que parfois je perds quand je suis nerveuse... qui parfois s'emmêlent quand je dors ou que je porte un foulard... et mes cheveux me caressent doucement le visage et cachent un instant le sourire farfelu et à peine effronté qui s'attarda quelques instant après cette rencontre avec la dame chevelue du musée !

 

"Mon cynisme est une mauvaise couverture - mais comment me garantir du froid ?" [René Crevell]

Posté par Laila_Seshat à 14:38 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,