DSC_1908cIl y a des gens qui me disent que je ne suis pas très romantique. C'est vrai, je l'avoue.

Je ne suis pas du genre à pleurer pendant la scène d'amour déchirante. Je ne suis pas du genre à souligner la Saint-Valentin. Je ne suis pas du genre à vouloir qu'on me donne des fleurs et je ne suis pas du genre à me promener main dans la main avec mon PisTout.

Non, c'est vrai. Je ne suis pas romantique. On me dit même que je suis anti-romantique. On m'a même dit que j'étais à la limite de la platitude quand vient le temps de s'émotionner devant les scènes larmoyantes et attendrissantes. Je reste souvent de marbre ou même je ris aux éclats devant des scènes où mes amies versent une larme. (Je crois n'avoir jamais autant ri que pendant le film Legend of the Fall et j'ai pleuré quand j'ai vu qu'on avait ajouté l'histoire d'amour à Lord of the Rings... car j'avais trouvé cette partie des annexes très ennuyante !).

Ce qui ne veut pas dire que je suis sans émotions ou que je suis incapable de m'attendrir. Oui, j'ai des émotions. Mais oui, je l'avoue, je ne suis pas la romantique classique. Et je l'assume !

Mais quand je pense aux 18 dernières années avec on PisTout, je soupire. Je pense aux premiers moments. Je pense aux moments à venir. Je pense aux bons moments, mais je pense aussi aux autres moments... car tous les moments sont importants et font que nos 18 années ensemble sont uniques. Oh... notre relation n'est pas extraordinaire... mais elle est magique à mes yeux. On se questionne parfois et on parle sans arrêt... parfois on est silencieux et parfois on crie. On rit beaucoup. Et on se taquine... on s'agace aussi et on se supporte parfois avec difficulté... Mais on se supporte aussi tous les jours et on se comprend. Et on rit... beaucoup !