03 juin 2010

Oui, bon... les livres c'est pesant...

Voyez-vous, ce n'est pas que je me plains. Mais un peu tout de même. Oui, bon, je me plains carrément. Je me plains mais j'assume pleinement la lourdeur de mes mots et de mes livres. Peut-on chialer mais admettre que c'est tout de même de notre faute. Car,DSC_5991_copy il faut le dire, ces livres c'est moi qui les a achetés. C'est moi, qui a traîné du côté des libraries et des bouquineries. C'est moi qui a choisi tous ces livres. Et c'est moi qui les conserve précieusement dans mes bibliothèques.

Seulement le problème c'est que c'est pesant un livre. Bon, un seul livre est rarement un problème. Quelques dizaines ne causeraient pas non plus de soucis. Mais plusieurs centaines... ça cause bien des tracas lorsqu'il s'agit de les déménager ! Car si on compte tous les romans, les dictionnaires et autres ouvrages de référence, les ouvrages professionnels, les livres de voyages, les livres d'art, les albums... ça dépasse les 1000 livres...

Et puis, c'est compliqué à paqueter un livre... les folios, ça va, mais les autres... les grands formats, les livres d'art aux dimensions bizarres, les romans à plus de 500 pages... Faire les boîtes devient un véritable casse-tête, dans tous les sens. On se casse les méninges à faire rentrer les livres dans la boîtes et à boucher les trous.

Évidemment, comme c'est lourd un livre, un boîte de livres ne peut qu'être toute petite, histoire d'être capable de la lever. Oui, car à 21 ans, lors de mon départ de chez mes parents pour aller dans mon premier appartement, j'avais comme pas réfléchi à la question. Une belle grosse boîte dans laquelle rentrait presque tous mes livres - que j'avais en moins grand nombre à l'époque. Laissez-moi vous dire que mon PisTout et mon ami ne m'ont pas trouvé drôle quand ils ont dû la déplacer et monter les deux étages avec cette montruosité de boîte !!!  Donc, aujourd'hui, je sais... et mes boîtes de livres sont soulevables et petites... et il y en a une quantité effrayante !

Mais parfois, je me dis, en regardant mes livres, que Noëlle Châtelet a peut-être raison !!! "Classer des milliers de livres et les transporter devrait constituer un exercice obligatoire pour tout postulant à l'écriture, ce qui l'inciterait sans doute à privilégier davantage la concision que la quantité." Yep... tout à fait d'accord !!!

Posté par Laila_Seshat à 11:38 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,