Hum... je ne suis pas certaine de vouloir y penser. Brrr...

Mais non, je blague, cela ne me dérange pas du tout. DSC_5059Je l'ai même déjà dit... les rides et les années ne me font pas paniquer comme beaucoup de gens que je connais. Même ma mère angoissait devant son visage et les marques du temps qu'elle y voyait.

Je ne dis pas que cela ne me fait pas parfois flipper que de voir les années se graver sur mon corps ou de me rendre compte que cela fait "plus de 20 ans" que tel événement a eu lieu, ou de réaliser que ce disque que j'aime tant est maintenant un "oldies" pour mon neveu...

En fait, c'est plus bizarre que traumatisant. Je suis assez sereine de vieillir et le jour de mon anniversaire ne me fait pas peur et ne me rend pas triste.

Ce qui est pénible, cependant, ce sont les appels qui ont déjà commencé à arriver... "Bonne Fête la vieille..." "Joyeux Anniversaire... et alors comment on se sent à...". Je me sens exactement comme hier et non, ça ne me dérange pas d'avoir aujourd'hui 39 ans.

Et oui... 39 ans... C'est quand même bizarre, je l'avoue. Et de réaliser que l'année prochaine, ce sont les 40 ans qui vont commencer, c'est un peu surréel. Voilà... c'est ça, ce n'est pas angoissant mais surréel. Il me semble que ce sera étrange de me dire que j'ai 40 ans... Probablement parce que, dans mes souvenirs, quand mes parents avaient 40 ans, ils me semblaient vieux ! C'étaient des "parents", de vieux adultes à mes yeux d'enfant ! Ils ne se trouvaient sûrement pas vieux, eux (sauf ma mère probablement).

Ma grand-mère m'a dit le mois dernier, quand je l'ai appelée pour son anniversaire, que si ce n'était qu'elle commençait à avoir de la difficulté à se déplacer seule, et qu'elle réalisait qu'elle commençait à être un peu moins alerte, elle aurait de la difficulté à croire qu'elle avait 96 ans ! Dans sa tête, elle n'avait pas vraiment d'âge, elle était là tout simplement.

Le temps passe. Bien sûr. On vieillit. On voit les choses différemment. Le corps se transforme et ne veut plus faire certaines choses ou accepte moins bien certaines activités. Mais les années sont surréelles et n'existent pas concrètement.

Je n'ai pas peur des anniversaires comme certains de mes amis. Ils ont capotés à 30 ans et ils semblent angoissés devant les 40 ans. Je n'ai pas paniqué à 30 ans. J'étais même bien heureuse du chemin que j'avais accompli. Et aujourd'hui, je suis contente du chemin qui s'ouvre devant moi. Je me sens à l'aise dans mon âge, heureuse des années et consciente des différences !

Parce que je n'ai plus 25 ans, il faut bien l'avouer ! Mais ça va... si parfois, je me dis que j'aimerais bien pouvoir faire ce que je faisais à 20 ans, je me dis que je suis bien contente de ne plus vivre dans la misère étudiante de cette époque ! Chaque âge a ses beautés et ses tristesses ! Et j'aime bien mes 39 ans... et l'année prochaine, j'aimerai mes 40 ans ! Avec tout ce qui vient avec... L'important est vivre pleinement chaque moment, non ?

"...neon in the window
...sirens far away
...news on the radio happy birthday happy birthday happy birthday
"

[Concrete Blonde]

(Bon... les paroles complètes de la chanson peuvent paraître légèrement déprimantes, mais j'ai toujours adoré la musique, cette chanson et surtout le groupe ! Et avec les sirènes d'ambulances omniprésentes ici... je trouve ça très approprié ! ;-) )