Man1Le mannequin enchantée : nouvelles / Anthony Phelps. -- [Montréal] : Léméac, [2009]. -- 114 p. ; 20 cm. -- ISBN 978-2-7609-3309-5.

Quatrième de couverture

Avec la grâce du poète, sur la musique des mots et au rythme des phrases, Anthony Phelps écrit comme un danseur, en défiant les lois de la gravité. Du Carré Saint-Louis à une plage près de Barcelone, dans une prison de Papdoc ou dans le merveilleux d'une fabrique de poupées, c'est une veine ludique et aérienne que l'auteur explore ici, quand le réel et l'imaginaire, l'absurde et le malentendu se côtoient et s'entremêlent parfois. Le Mannequin enchanté est l'oeuvre d'un écrivain dont toute la vie a été consacrée à comprendre et à utiliser le pouvoir incantatoire des mots.

L'auteur

Anthony Phelps est né à Port-au-Prince, en Haïti, en 1928. Après ses études primaires et secondaires, il quitte Haïti pour aller étudier aux États-Unis et au Canada. Il étudie la chimie, la céramique, la photographie et la littérature. Il retourne ensuite en Haïti où il est impliqué dans plusieurs projets. Il co-fonde le groupe Haïti Littéraire ainsi que la revue Man2Semences. Il particpe également à la mise en place de la troupe de comédiens, Prisme ainsi la station Radio Cacique, pour laquelle il anime des émissions de poésie et de théâtre.

Après des difficultés dans son pays natal et un séjour en prison, il est "forcé" de quitter son pays. Depuis 1964, il vit à Montréal, au Québec. En plus, d'écrire, il fait également du théâtre, de la radio, de la télévision et touche au journalisme. Il réalise et produits de nombreux disques de poésie. Il travaille activement à Radio-Canada mais prend sa retaite en 1985 pour écrire.

Il a reçu de nombreuses bourses et prix. Ses oeuvres ont été traduites en plusieurs langues, dont l'anglais, le russe, l'espagnol, le japonais et le catalan.

Bibliographie partielle

  • Été (1960)
  • Présence (1961)
  • Éclats de silence (1962)
  • Points cardinaux (1966?)
  • Image et verbe (1966)
  • Le conditionnel (1968)
  • Et moi, je suis une île (1973)
  • Motifs pour le temps saisonnier (1976)
  • Mon pays que voici... suivu de Les dits du fou-aux-cailloux (1978)
  • Père caraïbe (1979)
  • La bélière caraïbe (1980)
  • Même le soleil est nu (1983)
  • Osiris (1985)
  • Haïti! Haïti! (1985)
  • Orchidée nègre (1987)
  • La bouche du Père (1987)
  • Carib father / Even the Sun is Naked / Black Orchid (1987)
  • Les Doubles quatrains mauve (1995)
  • À peine plus qu'un cyclone aux Antilles (1998)
  • Immobile voyageuse de picas (2000)
  • Mémoire en colin-maillard : roman (1976) (2001)
  • Moins l'infini (2001)
  • Paul Laraque, vingt ans sous les drapeaux entre Marx et Breton (2004)
  • Une phrase lente de violoncelle (2005)
  • La contrainte de l'inachevé (2006)
  • Mon pays que voici (2007)
  • Le mannequin enchanté (2009)
  • Et moi, je suis une île (2010)

[Expérience de lecture] et commentaires personnels à venir...

Extraits

"Je pars vers l'autre extrémité du square et je me mets à l'ouvrage. Je tâte l'herbe, l'écarte, la peigne. Je m'avance sans précipitation. Ce que je cherche est important, je ne dois rien laisser au hasard. Chaque petite touffe est suspecte. Il faut soulever la moindre feuille, regarder en dessous. Il est si facile d'égarer un objet sur une pelouse. Une médaille, une bague, une boucle d'oreille. Elle se détache et tombe. On la sent tomber, mais l'espace qui la sépare du sol est vite franchi. Et la voilà qui disparaît, happée par les brindilles qui se referment, anémones !" p.18

"Les vieux sont tous des veilleurs. Ils veillent sur le temps qui passe. Ils sont copain-copain, les vieillards et le temps. Je connais les heures de la nuit, les petites heures de l'aube me sont famillières, aussi celles du grand jour, car le soleil est tellement indiscret, sans manière, il entre partout, amenant sans gêne tous ses copains: bruits, cris, sirènes. " p101

Sources à consulter