""Trèfle" de plaisanterie, comme dirait un lapin dans un carré de luzerne..." [Fernand Raynaud]DSC_1212_copy

Le lapin soupire à la fenêtre, une fleur à la main.

Ah, mais il arrive ou pas, ce printemps? J'ai beau regardé au loin par la fenêtre tous les jours, je ne le vois pas. Ne sait-il pas que je l'attends et que je pense qu'à lui ? C'est que j'ai une fleur pour lui. Et c'est que j'ai des oeufs à offrir.  Le lapin s'impatiente. Il croit à une plaisanterie.

Mais je suis là, le printemps lui répond-il. Tu le sais pourtant. Je suis parfois discret, mais je suis là. Tu peux aller distribuer tes oeufs sans crainte, je serai sage aujourd'hui.

Le lapin soupire à la fenêtre, la fleur à la main. Il aime le printemps et a des miliers de vers à lui raconter. Les oeufs de Pâques ne sont qu'un prétexte... une excuse pour se retrouver. Ils vont si bien ensemble. Le lapin et le printemps...

Et de Joyeuses Pâques, ils souhaitent ensemble à tout le monde !!! ;-)

"Le printemps, c'est tout un poème. On en parle, on le pratique, on l'attend..." [Alphonse Boudard]