14 janvier 2018

Le moment captif d'un dimanche : se consacrer

2017-11-05 (2)"Religion : une affaire du dimanche" [Georg Christoph Lichtenberg]

Une petite église de village. Une église à visiter. Une autre. Tant de belles églises à visiter. Nous poussons la porte doucement. On ne veut pas déranger. Il n'y a aucun bruit. On entre.

Et puis, il est là. Il garde l'entrée. On arrête. On ne bouge plus. On ne sait trop que faire. Doit-on lui demander la permission d'entrer ? Il nous regarde. Non. Il nous fixe. Il semble voir notre âme. Si nous avions une âme. De toute façon, il semble nous voir complètement.

Il ne bouge pas. Ses yeux, intenses, nous paralysent. Il devine nos pensées, nos peurs, nos erreurs et nos espoirs. Il nous connaît. Il nous reconnaît. Il est omniprésent. Omnipotent. Éternel.

Je m'approche. Je lui touche la tête. Il ferme les yeux et ronronne.

"Une société d'athées inventerait aussitôt une religion" [Honoré de Balzac]

Posté par Laila_Seshat à 09:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,