19 août 2010

Un coucou entre deux courses

Dites vous m'avez oubliée ? Il faut dire que je ne saurais vous blâmer ! Je suis complètement absente et on ne peut qu'oublier lesDSCN7041 absents. C'est normal. Mais moi, je m'ennuie de vous tous... et j'essaie de vous lire un peu quand j'ai quelques minutes. Et j'ai lu tous les commentaires que vous m'avez laissés. Et je vous promets de répondre bientôt.

Quelques nouvelles rapido-rapides, ça vous dit ? ... hum... voyons voir...

Le départ fut émotionnel. Un peu surréel. La nuit fut courte. Sans sommeil. Le matin... pluvieux. Ce qui nous arrangeait puisque nous devions nous habiller un peu comme des ours, histoire de sauver de la place dans les valises. Mais je vous raconterai un autre jour, toutes ces choses ! :)

Le vol fut long... et encore une fois, un peu chargée d'émotion. L'arrivée fut relativement facile, malgré l'arrêt aux douanes et immigration (et oui, on revient, en étranger !!! )

Et puis, ce furent des moments bizarres. Difficile de croire et comprendre... mais où sommes-nous ? Enfin...

Les premières semaines furent un peu folles, et nous avons continuer notre folle course contre le temps ! Donc...

  • Les visites à la famille qui voulait nous voir tout de suite (un souper le soir même de notre arrivée, et un BBQ, deux jours plus tard...)
  • Visite chez ma grand-mère, qui a dit qu'a 96 ans, elle avait bien le droit d'exiger une visite rapide ! :D
  • La succession de papiers à faire...: banques, carte d'assurances-maladie, permis de conduire, etc.
  • Les visites aux amis qui n,en pouvaient plus d'attendre...
  • L'achat d'une voiture et visite pour les assurances (oui, bon Montréal, ce n'est pas Barcelone et ça nous prend une auto !)
  • Les achats à faire immédiatement
  • Le début du travail de mon côté qui impliquait trois jours dans la ville de Québec et qui incluait un souper chez le directeur
  • Les visites aux maisons pour l'achat éventuel d'une demeure bien à nous (oui, c'était une de nos raisons du retour au Québec, l'achat d'une maison... et puis, cela doit se faire rapidement, mes beaux-parents sont super, mais nous ne voulons pas nous imposer pendant des mois)
  • Et puis, le dédouanement du container cette semaine...
  • Et re-visites de maisons, visites pour l'hypothèque, etc.
  • Un cinéma avec soeurette parce que cela fait trop longtemps que nous n'avions pu faire quelque chose ensemble ! :D
  • Et puis... et bien le travail qui a commencé...
  • Enfin... vous voyez... je cours, je cours...

Et j'essaie de dormir un peu ! Je vous revoie bientôt, c'est promis... et pour un retour à la normal, j'espère !

Gros bisous à tous ! :D

Posté par Laila_Seshat à 11:50 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,


29 juillet 2010

Demain matin...

"Le moment présent est la piste désignée à tout nouveau départ! [Louis-Marie Parent]

Et voilà... l'aventure espagnole prend fin. Nous reverrons Barcelone et l'Espagne en tant que touristes. Les dernières semaines furent encore plus occupées que je ne l'avais prévues. Et je n'ai pas pu venir écrire ici. Cela me rend triste un peu. Mais le temps filait si rapidement et les moments plus calmes, je les réservais au sommeil !

10_07_25Nous avons pu réaliser tout ce que nous voulions : tous les papiers, appels, etc. Et surtout toutes les visites à la famille et aux amis. Mon père est bien triste et cela me bouleverse, mais il comprend. Il viendra bientôt nous voir.

Je n'ai pas eu le temps de répondre aux commentaires ici. Je vais le faire bientôt. Et ne croyez pas que je n'ai pas été faire un petit tour sur vos carnets. J'aurais aimé pouvoir y laisser mes commentaires, mais je n'avais pas trop le temps, ni l'énergie. Mais, je compte bien me reprendre...

Alors, demain matin, à 9h00, notre avion décolle vers Genève, puis un autre avion nous mènera à Montréal. Que de choses encore à dire et à faire...

Je vous réécris de Montréal... bientôt... après avoir dormi pendant des jours, je crois !!!!!

Posté par Laila_Seshat à 16:44 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 juillet 2010

Ok... j'avoue...

043aOk... je m'avoue vaincue... pour le moment, on s'entend ! Non seulement, les derniers jours furent bien remplis par:

- les visites aux compagnies de gaz, eau, électricité
- les visites aux banques
- les visites de mon papa en or... dont je vais m'ennuyer beaucoup beaucoup...
- les visites aux futurs clients qui se réveillent quelques semaines avant que je quitte le pays
- les visites de vagues connaissances de passage à Barcelone et qui veulent absolument nous dire un bonjour...
- les boîtes, les boîtes, les boîtes ...
- les victoires de l'Espagne au Mundial (wouhou Viva España!!!)
- la chaleur complètement folle qui assaille Barcelone
- les milliers de emails en retard que je dois encore répondre...

Mais en plus, nous partons demain matin, pour une semaine de vacances (oui, bon, on a bien droit d'oublier le déménagement pendant quelques jours... et profiter de la proximité de la Croatie pour aller se perdre dans ce sublime pays... oui, oui, je vous le conseille et reconseille... courez vers la Croatie !).

Donc, je remets mes textes et réflexions et mes commentaire sur vos merveilleux articles à tous... à dans quelques semaines ! Ce blog est officiellement en pause ! Yep ! De retour le 19 juillet pour passage temporaire car le vol vers Montréal est le 30 juillet ! J'espère venir vous faire quelques coucous... mais snif snif, je ne promets rien !

De gros bisous à tous ! Et à bientôt ! Profitez bien de l'été ! :D

Posté par Laila_Seshat à 00:20 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 juin 2010

Quelques nouvelles...

Oui, je sais le temps passe. Et sauf quelques billets programmés, je n'ai pas trop le temps pour écrire. J'aimerais bien remarquez, car ça me manque énormément. J'espère avoir un peu de temps cette semaine... disons que les semaines qui DSC_5960viennent de passer furent assez délirantes... Voyons voir...

* La course des derniers jours de travail

Je travaille à Barcelone depuis 6 ans et des poussières. Mais l'ironie de la chose est que je travaille pour une entreprise québécoise. Je n'avais pas cet emploi en venant vivre ici... non, non... Je l'ai trouvé à partir d'ici, un peu par hasard, au détour de contacts catalans et québécois. J'adore mon travail, mais dernièrement, j'étais un peu lasse de mes fonctions. Les choses n'allaient pas comme je le voulais et j'avais besoin de passer à autre chose.

Après discussions et réflexions, je reviens au Quebec, mais je vais rester avec mon entreprise ! Mes fonctions vont changer un peu, ce dont je suis bien contente. Mais je vais rester en contacts avec l'Espagne.

Les derniers mois, les choses étaient un peu lentes ici. Bon, vous allez dire que c'est toujours lent ici, et vous avez bien raison ! Mais c'était particulièrement mort dernièrement.
Le 23 juin était ma dernière journée de travail officielle à ce poste. Je reprends le boulot au mois d'août à Montréal.

Mais évidemment... les dernières semaines furent absolument folles, folles, folles... je ne savais où donner de la tête, les courriels, les téléphones, les rendez-vous... Alors que les derniers mois, je passais les heures tranquillement, goutte à goutte... Là, ce fut la folie ! À un point que je vais devoir faire quelques présentations pendant le mois de juillet ! Et bien sûr pas question de ne pas répondre aux courriels qui s'accumulent ! 23 juin, je disais ? Hum hum...

*  La ronde des démarches qui continue

Bien entendu, malgré tout le travail qui s'est soudainement abattu sur moi, la liste de démarches à faire n'a pas voulu me donner une pause. Elle m'a assaillie de toutes parts. Et d'aller à la Hacienda, et de courir vers la Seguridad Social et pui, appeler à ceci et envoyer une lettre à cela.

Les choses ici sont hyper compliquées ! Annuler un contrat de service ici est horrible... Parle au service à la clientèle qui nous renvoie au service de "ce n'est pas ici" qui nous renvoie au service de "avant c'était ici mais maintenant vous devez appeler là-bas"... qui nous renvoie au service de "je n'ai aucune idée de ce dont vous me causez"...  Pour finalement se faire dire qu'il faut envoyer une lettre pour redire tout ce qu'on a déjà dit mais en plus.... Il est où le "laissez-passe A-38" ???

*  La visite de dernière minute

Pendant nos six années et des poussières de mois que nous avons passés à Barcelone, nous sommes retournés à Montréal 2 fois. Pour un total de 4 semaines. En revanche... les amis et la famille sont venus nous voir... heu... souvent ! Nous avons eu mon oncle, ma tante et ma cousine en visite, deux jours après avoir reçu nos meubles... puis la soeur de mon PisTout. L'année suivante, nous avons reçu les parents de mon PisTout, puis un ami et sa copine... Les années qui suivirent, nous avons reçu chaque année, de la famille et des amis ! Parfois, pour un repas... parfois pour quelques jours, souvent pour quelques semaines.

Pas une année sans plusieurs visites. Une semaine avant que nous n'annoncions notre retour à Montréal, le seul ami de Montréal qui ne nous avait pas encore rendu visite, nous annonce qu'il pouvait enfin venir à Barcelone. Bon, on l'aime bien cet ami, mais c'est que, hum hum, nous on revient au Québec à la fin juillet. Pas de problème, il viendra à la fin juin ! Et du 18 au 27 juin, un viel ami est venu nous voir et voir Barcelone ! Oh, on a beau dire aux invités qu'on travaille de la maison, c'est semble-t-il un concept difficile à comprendre. Et voilà... un 10 jours avec un ami qu'on aime beaucoup mais qui nous a pris pas mal de notre temps !

*  Le vol

Et puis, un jeudi, pas le dernier, l'autre d'avant. Nous avons été à la réception que le Bureau du Québec à Barcelone organisait pour la Saint-Jean. C'est toujours un peu spécial car la Saint-Jean est la fête nationale du Québec et une fête de la Catalogne aussi ! Ce fut une superbe soirée. Après la soirée, nous nous sommes arrêtés prendre un verre dans un bar que nous aimons beaucoup dans le Born, un quartier que nous adorons et dont nous nous ennuieront beaucoup.

Nous revenions tranquillement vers la maison. Il n'était pas très tard. Il y avait beaucoup de gens dans les rues. Il faisait enfin beau et les gens étaient enjoués. Tout près de chez moi, à côté de l'Arc de Triomphe, à même pas 10 minutes de marche... j'ai entendu une moto qui s'approchait derrière nous. C'est commun... les motos et les scooters, ce n'est pas ce qui manque ici ! Mais soudainement, j'ai senti mon bras tiré violemment... et mon sac à main s'échapper de ma main... J'ai crié... mon PisTout est parti à courir derrière la moto, mais c'était inutile évidemment.

Et me voilà, dans la rue, sans sac à main, sans papier, sans téléphone, sans clés... avec beaucoup de rage et de peur... Nous nous sommes rendus au poste de police pour la déclaration. Puis ce furent les téléphones pour annuler les cartes, le téléphone... Puis les heures suivantes, je crois que j'ai pleuré comme une petite fille. J'avais peur... mon Pistout a mis un meuble devant la porte d'entrée... j'avais peur qu'ils essaient d'entrer avec mes clés... après tout ils avaient mon adresse... Je sais c'est un peu nono, mais je ne pouvais pas trop contrôler mes émotions. Le lendemain, un serrurier est venu changer les serrures.

Puis, ce fut la ronde des papiers... court à la banque, court à la police pour la carte d'identité, court ici, court là-bas, appelle ici et réappelle là-bas... Comme si je n'avais pas assez de papiers et démarches à faire comme ça ! Heureusement, tout c'est fait assez rapidement, et j'ai à nouveau mes cartes... Mais je n'ai plus mon porte-monnaie achetés au Japon avec les petites porte-bonheur, je n'ai plus mon porte-clé acheté à Chicago et représentant la sorcière de la Belle au Bois dormant, je n'ai plus toutes les photos que je traînais dans mon porte-feuilles... Et ça... ça m'enrage encore plus que tous les problèmes de remplacement de carte...

Et je suis en colère car maintenant, quand je me promène, j'ai toujours peur d'entendre une moto... et je tiens mon sac comme une perdue... Je n'avais pas vraiment besoin de ce souvenir avant de quitter cette ville que j'adore quand même encore !

*  Et maintenant...

Et puis voilà... cette semaine, je fais des boîtes, je fais des papiers, je vais à la banque, je réponds à mes courriels du travail, je prépare des rendez-vous, j'essaie de voir les amis et la famille, je vais voir tous ces blogs et ces merveilleux articles que je n'ai pas eu le temps de lire... et j'essaie d'écrire un peu ! Ouf !!!!

Posté par Laila_Seshat à 23:56 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

18 juin 2010

Une date et un vol

Nous avons une date. Pour ce vol aller-simple qui nous énerve un tout petit peu. Pour cette destination que cette statue bien connue demisc_035 Barcelone est sensée pointer du doigt...

(Oui, car cette statue de Christophe Colomb datant de 1888, est supposée pointer le doigt vers les Amériques... c'est bien entendu une légende, car le doigt pointe tout simplement vers la mer Méditérannée et pas du tout vers l'Amérique ! Mais c'est une légende que les gens aiment raconter...)

En fait, nous avons notre date depuis un moment... mais tant que tout ne commençait pas à s'aligner et à se réaliser, nous n'en parlions pas beaucoup.

Et donc, le vendredi 30 juillet 2010, nous prenons l'avion à Barcelone, nous faisons escale à Genève et nous partons vers Montréal. Ce billet est un aller-simple. Comme le fut le billet Montréal-Barcelone, il y a presque 7 ans déjà.

Ce qui ne veut pas dire que nous ne reviendrons pas souvent à Barcelone. Mon père reste en Espagne et nous reviendrons donc le voir souvent. Et puis nous ne voyons plus le temps et les déplacements avec les mêmes yeux qu'avant. Un voyage à Barcelone n'est que 6-7 heures de vol... des pinottes !

Mais nous avons bien hâte de mettre les pieds à Montréal. Même si nous sommes tristes de quitter Barcelone. C'est un tourbillon d'émotions qui se promènent dans nos têtes !

Plusieurs me demandent pourquoi nous quittons l'Espagne. À date, je réponds toujours :"un tas de petites raisons et quelques plus grandes". Avec quelques personnes, nous avons discuté un peu plus en profondeur du sujet. Ce n'est pas toujours facile d'expliquer pourquoi. Mais je vais tenter d'y répondre un peu ici... ça sera un peu comme un aide-mémoire, et aussi une façon de démèler tout ça dans ma tête. Une série de posts sur les "Petites et grandes raisons" !

Oui, je vous préviens donc... vous risquez d'en entendre parler de ce déménagement ! Que vous le vouliez ou non ! :D

Posté par Laila_Seshat à 10:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


16 juin 2010

Je sais ce que vous allez dire...

... j'ai fait une nouvelle bannière juste pour l'Or des chambres et sa passion de la mer et de l'eau ! ;-) Mer

Peut-être bien que oui ! J'avais ses mots en tête, il est vrai !

Mais c'est l'été dans quelques jours et un changement de bannière était de mise ! Et j'aime bien la mer moi aussi. Même si je n'aime pas nécessairement m'y baigner, j'aime bien la regarder, la sentir, l'écouter... et même la laisser chatouiller mes orteils ! Elle me manquera cette mer Méditerrannée ! Toutes ses vagues douces et ses vagues de tempêtes...

Posté par Laila_Seshat à 17:12 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 juin 2010

Oh la la...

Hum... je ne suis pas certaine de vouloir y penser. Brrr...

Mais non, je blague, cela ne me dérange pas du tout. DSC_5059Je l'ai même déjà dit... les rides et les années ne me font pas paniquer comme beaucoup de gens que je connais. Même ma mère angoissait devant son visage et les marques du temps qu'elle y voyait.

Je ne dis pas que cela ne me fait pas parfois flipper que de voir les années se graver sur mon corps ou de me rendre compte que cela fait "plus de 20 ans" que tel événement a eu lieu, ou de réaliser que ce disque que j'aime tant est maintenant un "oldies" pour mon neveu...

En fait, c'est plus bizarre que traumatisant. Je suis assez sereine de vieillir et le jour de mon anniversaire ne me fait pas peur et ne me rend pas triste.

Ce qui est pénible, cependant, ce sont les appels qui ont déjà commencé à arriver... "Bonne Fête la vieille..." "Joyeux Anniversaire... et alors comment on se sent à...". Je me sens exactement comme hier et non, ça ne me dérange pas d'avoir aujourd'hui 39 ans.

Et oui... 39 ans... C'est quand même bizarre, je l'avoue. Et de réaliser que l'année prochaine, ce sont les 40 ans qui vont commencer, c'est un peu surréel. Voilà... c'est ça, ce n'est pas angoissant mais surréel. Il me semble que ce sera étrange de me dire que j'ai 40 ans... Probablement parce que, dans mes souvenirs, quand mes parents avaient 40 ans, ils me semblaient vieux ! C'étaient des "parents", de vieux adultes à mes yeux d'enfant ! Ils ne se trouvaient sûrement pas vieux, eux (sauf ma mère probablement).

Ma grand-mère m'a dit le mois dernier, quand je l'ai appelée pour son anniversaire, que si ce n'était qu'elle commençait à avoir de la difficulté à se déplacer seule, et qu'elle réalisait qu'elle commençait à être un peu moins alerte, elle aurait de la difficulté à croire qu'elle avait 96 ans ! Dans sa tête, elle n'avait pas vraiment d'âge, elle était là tout simplement.

Le temps passe. Bien sûr. On vieillit. On voit les choses différemment. Le corps se transforme et ne veut plus faire certaines choses ou accepte moins bien certaines activités. Mais les années sont surréelles et n'existent pas concrètement.

Je n'ai pas peur des anniversaires comme certains de mes amis. Ils ont capotés à 30 ans et ils semblent angoissés devant les 40 ans. Je n'ai pas paniqué à 30 ans. J'étais même bien heureuse du chemin que j'avais accompli. Et aujourd'hui, je suis contente du chemin qui s'ouvre devant moi. Je me sens à l'aise dans mon âge, heureuse des années et consciente des différences !

Parce que je n'ai plus 25 ans, il faut bien l'avouer ! Mais ça va... si parfois, je me dis que j'aimerais bien pouvoir faire ce que je faisais à 20 ans, je me dis que je suis bien contente de ne plus vivre dans la misère étudiante de cette époque ! Chaque âge a ses beautés et ses tristesses ! Et j'aime bien mes 39 ans... et l'année prochaine, j'aimerai mes 40 ans ! Avec tout ce qui vient avec... L'important est vivre pleinement chaque moment, non ?

"...neon in the window
...sirens far away
...news on the radio happy birthday happy birthday happy birthday
"

[Concrete Blonde]

(Bon... les paroles complètes de la chanson peuvent paraître légèrement déprimantes, mais j'ai toujours adoré la musique, cette chanson et surtout le groupe ! Et avec les sirènes d'ambulances omniprésentes ici... je trouve ça très approprié ! ;-) )

Posté par Laila_Seshat à 14:12 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05 juin 2010

En attendant...

Je regarde mon blog et je m'attriste... j'ai environ 4 avis de lecture en chemin, mais je ne trouve pas le temps de les compléter. C'est que je ne peux pas juste écrire quelques lignes. À chaque fois que je commence un avis de lecture, je me dis: "cette fois, je vais y aller de façon sommaire... juste donner mon commentaire personnel, simplement dire si j'ai aimé ou non et pourquoi, y aller simplement de mes ressentis".

DSCN5969Mais à chaque fois, je commence à analyser un peu, à chercher à savoir pourquoi j'ai aimé ou non... et comment le texte est construit, etc. Je suppose que c'est une manie que j'ai acquise après trois années passées à décortiquer le moindre paragraphe et à analyser les positions des virgules dans le texte et comment cette position en changeait le sens (oui, mon cours d'analyse grammaticale avancée à l'université, nous faisait faire ce genre d'exercice... j'ai même eu un examen d'une question, valant 60% de la note finale, dans laquelle il fallait analyser la position des verbes et leurs incidence sur le texte en minimum 5 pages... J'en fais encore des cauchemars !!!!).

Donc, même si je le voudrais bien, pour le moment, le côté carnet de lecture du blog va se reposer un peu ! Je vais bien essayer de glisser ici et là une petite analyse de lecture... mais je crois que pour les prochains mois, les textes seront plus personnels et qu'il y aura moins d'avis de lecture ou de films... Je vais essayer, remarquez, car pour moi, c'est essentiel, même vital. Mais bon, hier, j'avais quelques heures dans la soirée et je me suis contentée d'écouter des reprises de Star Trek. Trop fatiguée pour même écouter quelque chose de nouveau ! Et dimanche, j'aurais bien un peu de temps, mais j'ai promis à mon PisTout qu'on irait à la plage... c'est qu'il adore la plage et c'est ce qui lui manquera le plus... alors, je ne peux pas lui refuser un petit après-midi de "playa" !!! Et autant en profiter avant que les méduses n'envahissent les vagues... bientôt, la baignade sera un peu plus difficile...

En attendant de reprendre un rythme régulier, je vais y aller des quelques pensées, réflexions et des bribes de vie quotidienne... avec espoir de quelques textes plus fournis ! Je suis optimiste ! :D

Posté par Laila_Seshat à 01:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

03 juin 2010

Oui, bon... les livres c'est pesant...

Voyez-vous, ce n'est pas que je me plains. Mais un peu tout de même. Oui, bon, je me plains carrément. Je me plains mais j'assume pleinement la lourdeur de mes mots et de mes livres. Peut-on chialer mais admettre que c'est tout de même de notre faute. Car,DSC_5991_copy il faut le dire, ces livres c'est moi qui les a achetés. C'est moi, qui a traîné du côté des libraries et des bouquineries. C'est moi qui a choisi tous ces livres. Et c'est moi qui les conserve précieusement dans mes bibliothèques.

Seulement le problème c'est que c'est pesant un livre. Bon, un seul livre est rarement un problème. Quelques dizaines ne causeraient pas non plus de soucis. Mais plusieurs centaines... ça cause bien des tracas lorsqu'il s'agit de les déménager ! Car si on compte tous les romans, les dictionnaires et autres ouvrages de référence, les ouvrages professionnels, les livres de voyages, les livres d'art, les albums... ça dépasse les 1000 livres...

Et puis, c'est compliqué à paqueter un livre... les folios, ça va, mais les autres... les grands formats, les livres d'art aux dimensions bizarres, les romans à plus de 500 pages... Faire les boîtes devient un véritable casse-tête, dans tous les sens. On se casse les méninges à faire rentrer les livres dans la boîtes et à boucher les trous.

Évidemment, comme c'est lourd un livre, un boîte de livres ne peut qu'être toute petite, histoire d'être capable de la lever. Oui, car à 21 ans, lors de mon départ de chez mes parents pour aller dans mon premier appartement, j'avais comme pas réfléchi à la question. Une belle grosse boîte dans laquelle rentrait presque tous mes livres - que j'avais en moins grand nombre à l'époque. Laissez-moi vous dire que mon PisTout et mon ami ne m'ont pas trouvé drôle quand ils ont dû la déplacer et monter les deux étages avec cette montruosité de boîte !!!  Donc, aujourd'hui, je sais... et mes boîtes de livres sont soulevables et petites... et il y en a une quantité effrayante !

Mais parfois, je me dis, en regardant mes livres, que Noëlle Châtelet a peut-être raison !!! "Classer des milliers de livres et les transporter devrait constituer un exercice obligatoire pour tout postulant à l'écriture, ce qui l'inciterait sans doute à privilégier davantage la concision que la quantité." Yep... tout à fait d'accord !!!

Posté par Laila_Seshat à 11:38 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

01 juin 2010

Liste, liste, liste...

1Faire des listes, des listes et des listes. Je suis connue comme la "maniaque" des listes. J'ai des listes de choses à faire pour le mois, la semaine et la journée.

Je fais des listes de mes livres, mes disques, mes films, mes voyages, d'idées de cadeaux, et surtout des choses à faire.

Je ne fais pas nécessairement tout ce qu'il y a sur ma liste, et surtout pas dans l'ordre établi, mais la liste est là.

Mais mes listes sont personnelles, précises, vagues, spécifiques mais complètement imparfaites.

Et voilà, qu'il faut faire des boîtes. Des boîtes, des boîtes et des boîtes. Mais ces boîtes ne sont pas ordinaires. Et pour une deuxième fois en presque 7 ans, il faut faire des boîtes détaillées... Chaque boîte numérotée, étiquettée de la pièce et le contenu décrit en détail et estimé. Boîte 87 : 6 tasses, 3 pots en verre, 1 vase en plastique et 8 petites cuillères / Valeur: ?€ - Boîte 121: 54 livres, 2 albums photos, 1 ourson en peluche / Valeur: ?€...

Tout décrire, tout détaillé, et mettre un montant sur tout... Mais comment évaluer certaines choses ? Une boîte remplie de souvenirs d'école ? Des livres jaunis mais aimés ? Des tasses rigolotes mais reçues en cadeau de mon filleul ? Comment mettre un prix sur les souvenirs, les objets qui partagent nos vies, ces choses qui semblent sans valeur mais qui sont si importantes. Chaque boîte prend une éternité. Chaque boîte est unique.

Comme nous sommes très "organisés", les boîtes s'accumulent déjà. Les éléments des listes se cochent petit à petit... annuler l'abonnement de... appeler pour aviser de... se désinscrire de... Et puis, il y a la liste de "l'autre côté"... réouvrir les comptes de... vérifier la validité de...

Et la liste semble s'allonger et s'allonger, et s'allonger... Nous sommes déjà épuisés, mais faut pas s'inquiéter ! Dans nos plans, nous avons prévu du repos... Dans la liste, il y a une ligne ou deux pour "se reposer". Et nous avons bien l'intention de cocher ces lignes !!! :D

Posté par Laila_Seshat à 19:24 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,