20 août 2014

Le temps qui passe

c"Ce n'est pas le temps qui manque, C'est nous qui lui manquons" [Paul Claudel]

Je manque à mon temps. Je le malmène. Je lui mène la vie dure. On dit que l'été, le temps s'étend, que la chaleur l'étire. Qu'il passe tranquillement. Mais mon temps pendant l'été se faufile à travers mes doigts. Il coule, il s'échappe.

Hier, nous étions au mois de juin, aujourd'hui nous avons passé la mi-août. C'est que les mois de mai et juin furent complètement consacrés au jardin et au potager. Complètement, entièrement. Puis, juillet, ce fut des envolées sur les routes du Québec. L'été passe si vite. Les samedis et dimanches si rares.

Tous les étés c'est pareil. Je devrais avoir au moins la politesse de mettre ces lieux en pause. Mais je suis sans façon, et je manque aux convenances.

Pourtant, régulièrement, je pense à écrire. Entre l'entretien de mes fleurs et mes légumes et les escapades en vélo ou en auto, les obligations familiales et les ménagères, je lis et je lis. J'oublie juste d'écrire. Mais voici la fin d'août qui pointe son nez. Je vais essayer de m'arracher un peu à la nature pour peupler de mots ces pages.

 

 

Posté par Laila_Seshat à 04:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


26 août 2012

Moment captif d'un dimanche : frissons

"You scream, I scream, we all scream for ice cream". [Chanson par “Waring’s Pennsylvanians.”]012 Coaticook copy

Vous savez, si vous m'offrez une glace à la vanille, je serai gentille, mais si vous m'offrez une glace au chocolat, je ne le serai pas du tout. Il faut dire que je suis allergique au chocolat. Bon, pas allergique comme tel, mais ça me donne des migraines horribles. Alors, ne m'offrez pas de crème glacée au chocolat.

Pour la glace pralinée, ça va. Je ne garantie pas d'être sage, mais j'essaierai d'être raisonnable. Mais oubliez la glace à l'ananas, pfff, qui veut d'une glace à l'ananas ? À la cerise à la limite, mais ananas, non merci. Je serai très très déçue, je dois l'avouez. Et vous ne pourrez pas venir chez moi...

Je divague, je l'avoue. Il fait chaud et je veux de la crème glacée. Et n'y en a jamais chez moi. Pour cause de mon incapacité à ne pas en manger. S'il y a de la crème glacée dans le congélateur, elle n'y reste jamais très lontemps. La seule solution est de ne pas ouvrir le pot. Car une fois ouvert, c'est terminé... byebye la glace. Mais ne pas ouvrir le pot, signifie que je ne peux que penser à cette crème glacée qui m'appelle de son univers froid. Donc, pas de glace chez moi.

Mais je fais quoi moi là... snif snif... dites vous m'offrez une glace ?

"My love for ice cream emerged at an early age–and has never left!" [Ginger Rogers]

Posté par Laila_Seshat à 09:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 juillet 2011

Le moment captif du dimanche : vitesse

DSC_2480a"La vie, ça bouge, ça bourdonne, ça construit et démolit, ça avance et ça recule. Et ça meurt" [Gilbert Langlois]

 "Allez... bzzz, bzzz, bzzz... ici et là... je n'ai pas une minute à perdre."

"Mais attends, regarde, ne vois-tu pas cette fleur si jolie, et qui sent si bon ? Arrête une seconde..."

"Pas le temps... la vie passe si vite, la fin est proche... demain, dans une semaine, dans dix ans, dans cent ans, nous ne serons plus là... je ne serai plus là... vite, vite, vite, il faut tout faire..."

"Mais si la vie est si vite passée, si elle est si remplie de vie, ne devrait-on pas s'arrêter pour la regarder passer ?"

"Bzzz, bzzz, bzzz... peut-être, mais il y a tant à faire, il faut construire et refaire ; défaire et reconstructurer... il faut lire et relire, apprendre et désapprendre... avancer et reculer... vivre et mourir."

"Mais cela ne durera qu'un instant, alors que les secondes ne sont qu'éternité. Pourquoi ne pas rendre cette seconde aussi belle que possible ?"

"C'est qu'il faut travailler, travailler, travailler."

"Je sais, je sais et je suis d'accord... mais rien n'empêche de semer un peu de vie dans cette vie. Un peu de couleur et d'odeur. On a beau construire et détruire, vivre et mourir... rien n'empêche de respirer un peu aussi, non?"

"Si la vie n'est qu'un passage, sur ce passage au moins semons des fleurs" [Montaigne]

Posté par Laila_Seshat à 03:12 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 juillet 2010

Ok... j'avoue...

043aOk... je m'avoue vaincue... pour le moment, on s'entend ! Non seulement, les derniers jours furent bien remplis par:

- les visites aux compagnies de gaz, eau, électricité
- les visites aux banques
- les visites de mon papa en or... dont je vais m'ennuyer beaucoup beaucoup...
- les visites aux futurs clients qui se réveillent quelques semaines avant que je quitte le pays
- les visites de vagues connaissances de passage à Barcelone et qui veulent absolument nous dire un bonjour...
- les boîtes, les boîtes, les boîtes ...
- les victoires de l'Espagne au Mundial (wouhou Viva España!!!)
- la chaleur complètement folle qui assaille Barcelone
- les milliers de emails en retard que je dois encore répondre...

Mais en plus, nous partons demain matin, pour une semaine de vacances (oui, bon, on a bien droit d'oublier le déménagement pendant quelques jours... et profiter de la proximité de la Croatie pour aller se perdre dans ce sublime pays... oui, oui, je vous le conseille et reconseille... courez vers la Croatie !).

Donc, je remets mes textes et réflexions et mes commentaire sur vos merveilleux articles à tous... à dans quelques semaines ! Ce blog est officiellement en pause ! Yep ! De retour le 19 juillet pour passage temporaire car le vol vers Montréal est le 30 juillet ! J'espère venir vous faire quelques coucous... mais snif snif, je ne promets rien !

De gros bisous à tous ! Et à bientôt ! Profitez bien de l'été ! :D

Posté par Laila_Seshat à 00:20 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 juin 2010

Je sais ce que vous allez dire...

... j'ai fait une nouvelle bannière juste pour l'Or des chambres et sa passion de la mer et de l'eau ! ;-) Mer

Peut-être bien que oui ! J'avais ses mots en tête, il est vrai !

Mais c'est l'été dans quelques jours et un changement de bannière était de mise ! Et j'aime bien la mer moi aussi. Même si je n'aime pas nécessairement m'y baigner, j'aime bien la regarder, la sentir, l'écouter... et même la laisser chatouiller mes orteils ! Elle me manquera cette mer Méditerrannée ! Toutes ses vagues douces et ses vagues de tempêtes...

Posté par Laila_Seshat à 17:12 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,


13 juillet 2009

Paresse

Ne croyez pas que je ne fais aucun effort. J'ai plus de 10 textes en attente, à divers stades d'avancement... Mais je traîne... 1

Bien sûr, il y a eu de la visite. Et puis, il y a eu de la famille à aller voir. Et ensuite... il a fait trop chaud. Puis, les commissions à faire. Et les nouveaux sofas sont arrivés et il a fallu réaménager le salon... Puis, il y a eu le temps plus clément et l'envie d'aller se promener. Puis, il a eu beaucoup de travail... jusque dans les soirées... petit inconvénient de travailler de chez soi...

Et puis, il y a le ménage à faire qui s'accumule, parce que pas envie de le faire. Mais il le faut... Puis, il y a la petite escapade qui s'en vient le week-end prochain... Et puis, il y aura encore plus de ménage car il y a de la visite qui s'en vient pour trois semaines... Oh, j'oublie les impôts trimestriels à faire avant mercredi...

Enfin... il semble y avoir toujours quelque chose ! Et puis, le moment de libre qui arrive enfin, semble se résumer par une immense paresse... Je "m'évache" sur le sofa - encore plus invitant qu'avant, ce nouveau sofa! - je regarde la télévision ou je lis paresseusement...

Tous les matins, je me lève pleine de bonnes volontés ! Et je planifie une soirée à terminer ces textes qui pleurent et se sentent si abandonnés... Demain, je le promets !!!

Posté par Laila_Seshat à 23:47 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

08 juillet 2009

Respirer et dormir

Oui, il est vrai que la visite de soeurette m'a tenue loin de ces lieux. Mais cela n'explique pas mon incapacité d'écrire quelques lignes depuis son départ. En fait... même la visite de soeurette n'est pas la seule cause de mon silence.

Et la vérité, c'est que j'hésitais à en parler. C'est que tout le monde en parle. Et j'en avais parlé les années passées (ici, ici et ici) et "la verdad" c'est que parler température m'énerve au plus au point. Tout le monde en parle. L'hiver, on pleure sur le froid et la neige - qui reviennent chaque année mais qui semble surprendre annuellement - et l'été on pleurniche sur la chaleur - qui évidemment est un symbole de l'Espagne en été... donc rien de surprenant.

Mais j'avoue que les dernières années furent difficiles. Et cette année... encore une fois... très pénible. Il a fait chaud. Une 16_Encore_le_soleil__Octchaleur agressante. Et encore une fois, petit à petit, j'ai ratatiné sous le soleil. Mais encore une fois cette année, après chaque nuit fut sans sommeil, chaque matin signifiait migraine et nausée. Puis une journée de travail évachée devant l'ordinateur à boire verre d'eau après verre d'eau (suivi par autant de promenade aux toilettes... ainsi suis-je faite!!!). Donc. J'ai appris que je supporte assez mal la chaleur barcelonaise. Heureusement, qu'il y a les escapades à la plage mais surtout à la montagne...

Et donc... chaque soir... presque aussi chaud que le jour... je me retrouvais sur la terrasse à lire ou à regarder le ciel, ma foi souvent magnifique sous cette chaleur... mais incapable d'écrire un seul mot.

Mais aujourd'hui, il fait moins chaud. Il a fait 27º sur notre thermomètre aujourd'hui. Et il y avait des nuages. Mes plantes sur la terrasse m'ont même fait un sourire. Les fleurs ont osé s'ouvrir un peu et offrir un peu de leur parfum. Les cactus ont pris un peu de repos, mais eux, s'ennuient déjà du soleil, les ingrats.

Et j'ai pu écrire quelques mots ! On annonce quelques températures plus clémentes pour les prochains jours... sans dépasser le 30º - enfin, on espère ! Mais enfin, on se réjouit de pouvoir respire un peu pendant la journée et dormir, la nuit; de pouvoir écrire un peu pendant les jours qui viendront... car j'aime écrire ! Autant que lire... et j'ai tant de courriels et commentaires en retard, sans parler des articles en attente... c'est complètement honteux ! :P

Posté par Laila_Seshat à 23:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

29 mai 2008

Alors là... c'est la guerre !

Et bien là, c'est terminé. J’ai décidé de passer à l’action. Ça fait bien un an que je me plains de cette invasion escargotesque et que je pleure sur mes fleurs et plantes dévorées par ces mollusques. Jusqu’à date, chaque année, il y en avait 3-4, pas plus, l’année dernière, à la fin de l’été, j’en avais compté un peu plus. Et puis, auEscargot1 début du printemps, j’en comptais une bonne quinzaine…

Mes belles marguerites furent complètement dévorées… puis, les fleurs du petit cactus… puis ma lavande…  sans parler des traces de bave sur toutes les plantes et les excréments un peu partout sur le balcon… Toujours dans l’optique que « ils sont trop mignons », mon copain ne voulait pas que je les expatrie vers des lieux plus appropriés, je les regardais avec désespoir…

J’ai bien essayé quelques trucs « naturels », gingembre, coquille d’œuf, etc… je veux les éloigner, pas les tuer… Car, j’avoue que moi aussi, je les trouve bien jolis… il y en a de très gros, des moyens, et des tout petits… certains encore si jeunes qu’ils sont presque transparents ! Mais bon… ne pourraient-ils pas être mignons ailleurs que sur mes plantes ?

Et puis, un matin pluvieux, les escargots gambadaient allégrement sur la terrasse… certains accrochés aux pétales de mes marguerites et deux dévorant vigoureusement le petit cactus… alors là mon copain qui adore ses cactus fut moins attendri.

Commença alors la déportation des escargots vers le parc non loin de chez moi. Premier trajet, deux gros et deux petits… Car, je ne veux pas les déménager et les laisser seuls. Je veux qu’ils soient en groupe, histoire qu’ils ne se sentent pas trop seuls et dépayser… si je les transporte en groupe au moins, ils seront entre eux (je sais, c’est un peu sentimental…). Et puis, ce n’est pas facile de les trouver… et quand je les trouve, ce n’est pas nécessairement un moment où je peux aller les porter au parc.

escargots2Deuxième voyage… ils sont 11 escargots à être expatrier. Puis, un autre voyage de 5 escargots… et hier, un autre voyage de 6 escargots… Aujourd’hui, il pleut… sur mon balcon et sur le balcon de la voisine (qui communique), j’en compte environ 18… que je peux voir… Je ne sais plus que faire… combien y en a-t-il ? Je lis que les escargots peuvent déposer jusqu’à une centaine d’œuf… qu’ils peuvent se reproduire une fois par mois… qu’ils sont hermaphrodites…

Et donc, mes voyages risquent d’être réguliers… J’ai aussi lu dans mes recherches sur Internet que les chats éloignent les escargots, je n’ai pas vu pourquoi, ni comment… Mais je commence à croire que la raison pourquoi les années dernières, il n’y avait que 3-4 escargots est que mon chat s’en occupait ! Il n’est plus là, et cette année, je n’arrive plus à faire le décompte !

Bon… il ne pleut plus… allons ramasser quelques escargots et faire un tour au parc…

Posté par Laila_Seshat à 15:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

23 avril 2008

Nouvelle saison

BLCON1Et bien, laissons les livres de côté un instant... et passons sur mon balcon. Oui, mon balcon. Car encore cette année, je me dois d'essayer de fleurir et verdir mon balcon. Malgré tous mes échecs... Et pourtant, il n'y a pas si longtemps, dans un pays beaucoup plus froid et où l'été est si court, mon tout petit balcon était envahi par les fleurs. Même mon appartement était rempli de plantes ayant chacune son nom...

Et ici... c'est la catastrophe ! Mais, je ne m'avoue pas vaincue ! Et encore cette année, j'ai acheté terre, engrais, plantes et fleurs... De l'année dernière, il n'y a qu'une plante et trois cactus qui ont survécu... et donc, j'ai dû retourner chez les fleuristes, et autres marchands de feuilles, graines et fleurs. J'ai même fait une petite provision de méchants insecticides... maintenant que ma grosse boule de poils n'est plus là pour mordiller les feuilles... je peux me battre contre les pucerons, les mouches blanches, les moucherons, les vers, les papillons, les araignées rouges, et autres bestioles qui ne me dérangeraient pas s'ils ne détruisaient pas toutes mes plantes et fleurs... Mes "remèdes" naturels et écologiques n'ont pas été un succès éclatant les années passées... et j'ai besoin de ces plantes, de ces fleurs, de ces odeurs, de ces couleurs... J'ai même quelques idées pour les mois de soleil intense... ce soleil qui tue toutes plantes qui a résisté aux insectes et aux escargots !

Car il y aura aussi ces escargots... il faudra entamer un dialogue intense et décisif avec ces escargots... ou alors persuaderBLCON2 mon copain que le parc serait plus agráble pour eux ! Et il faut préciser que de 2-3, ils sont maintenant une quinzaine !!! Oui, ça se reproduit les escargots... Et ça mange... ça mange beaucoup de feuilles et ça bave... oui ça bave et enduit les cactus et les feuilles...

Mais cette année, j'ai aussi des armes supplémentaires... à l'hibou et la grenouille, une nouvelle tortue s'est ajouté. Ainsi qu'un lapin et un petit lutin... Ils ont tous la charge de surveiller mon balcon... J'ai espoir pour cette année... Beaucoup d'espoir !!!

Posté par Laila_Seshat à 23:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

02 octobre 2007

Serait-ce une agression escargotesque ?

Non mais, trop c'est trop ! Je finis à peine d'écrire sur mes déboires de fleurs et plantes, je m'installe sur mon divan pour regarder tranquillement la télévision avant d'aller lire un peu avant de me coucher que voici que du coin de l'oeil, je vois une tâche sur mon plancher. Serait-ce mon chat qui a vomi une de ces multiples boules de poils ? Est-ce une feuille morte qui aEscargots entré dans mon salon poussée par le vent ? Non... non... non... c'est un escargot qui se dirige tranquillement vers le corridor qui mène aux chambres !

Il a quitté les bacs à fleurs - enfin, les bacs remplis de terre avec quelques feuilles qui s'attachent désespérément aux tiges - pour traverser complètement la terrasse, escalader le rebord de la porte, redescendre le mur, traverser le salon... pour se rendre où ? Il ne m'a pas dit...

Passe encore que mon copain ne veut pas que j'aille porter les multiples escargots qui grimpent jusqu'au 8e étage dans le parc de la Ciutadella tout près - ce qui implique que les feuilles qui réussissent à se protéger des insectes et qui réussissent à avoir assez d'eau et pas trop de soleil, doivent encore se faire manger par les escargots - mais là, si en plus, ils décident de s'approprier l'intérieur... je dis non !!! "Fuera los caracoles"... "Dehors, les escargots"

Posté par Laila_Seshat à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,