01 avril 2014

En avril...

"Petit poisson deviendra grand". [Jean de La Fontaine]

2014-04-01

Je ne suis pas une très bonne joueuse de tours. Mais j'adorais la journée du 1er avril quand j'étais petite. Et pendant les mois précédant le 1er avril, je tentais de planifier des tours. J'y mettais beaucoup de temps et d'efforts, mais je n'arrivais jamais à trouver des farces à la hauteur de mes espoirs, ni à vraiment les réaliser si je les trouvais.

Et je me contentais donc de mettre du sel dans le sucrier. Ce qui a réussi 2 fois à mon grand bonheur et au malheur de ma mère. Et à quelques poissons collés dans le dos de mes parents et soeurette. Et à part soeurette, on s'entend pour dire que mes parents avaient deviné la chose le moment où j'avais appuyé un peu trop fortement dans leur dos. Mais ils ne disaient rien et j'étais heureuse du tour merveilleux que je venais de faire.

J'ai toujours aimé le Poisson d'avril ou April Fool's Day comme on dit en anglais. Mais je me suis aussi toujours demandé pourquoi on avait la permission de faire des tours en ce 1er avril.

On dit que cette tradition vient de la France. Mais les racines semblent nombreuses et un peu floues. Les premières références que j'ai trouvées font remonter la tradition à 1564. Avant cette date, l'année commençait le 1er avril. Mais même ceci semble un peu obscur... on parle en fait du 25 mars, du Jour de l'Annonciation à Marie et de pleins d'autres moments. En tout cas, on raconte que le roi de France, Charles IX, décida un jour, comme ça, mais sûrement pour de bonnes raisons, que l'année débuterait le 1er janvier, et non plus à la fin mars ou début avril. Et puis, voilà que le pape Grégoire XIII vient mettre son grain de sel en 1582.  Il y a donc alors eu une sorte de confrontation entre le calendrier Julien et le calendrier Grégorien. Mais il paraît qu'on ne peut dire avec certitude que l'année civile ait jamais débuté un 1er avril. C'est cependant ce que la légende dit, alors...

Et donc, ce 1er avril (ou 25 mars), on s'offrait des étrennes. Des cadeaux, quoi. Alors quand on changea la supposée date du début d'année, on continua quand même à s'échanger un cadeau devenu maintenant symbolique... Et puis apparemment que certaines personnes ne voulaient pas changer de calendrier -ou ignoraient tout simplement qu'on avait changer- et donc on se moqua de ces réfractaires au changement. On leur joua des tours et leurs offrit de faux cadeaux.

On peut aussi retourner un peu plus loin dans l'histoire... Dans la Rome antique, on célébrait un festival, d'origine grecque, connu sous le nom de Hilaria. Je n'irai pas dans les détails de cette fête qui sont multiples et ma foi très intéressants, disons simplement que c'était une journée de réjouissance et d'hilarité. Parfois associé à la déesse Cybèle. En tout cas, c'était une journée associée au printemps qui arrivait et on voulait souligner la joie de voir les beaux jours revenir. Une résurrection du dieu Attis en fait... mais je m'embourbe dans les légendes. Et on ne peut dire avec certitude que le Poisson d'avril a des origines gréco-romaines. Revenons donc en France.

2014-04-01bIl faut aussi souligner le fait qu'en avril, si on s'intéresse aux signes zodiaques, on sort du signe du Poisson, qui est le dernier signe de l'hiver. On se dirige donc résolument vers le printemps. Et puis, fin mars, début avril... on peut penser à la fin du Carême. Pendant le Carême, les chrétiens ne mangeaient, en principe, pas de viandes, donc on se rabattait sur le poisson. Le poisson devient donc symbole de cette période, le "Poisson d'avril", le cadeau le plus facile à offrir dans cette période sans viande. Le début avril était aussi la période où apparemment on interdisait, dans plusieurs régions, la pêche puisque c'est le début de la période de reproduction donc il est normal qu'on voulait empêcher la capture des poissons. Mais pour "faire passer la pilule" aux pêcheurs, et pour se moquer un peu d'eux aussi, on prit l'habitude de leur offrir un poisson. Et puis, d'offrir un poisson pour compenser le pêcheur on passa au poisson accroché dans le dos pour se moquer... Et si on rassemble un peu toutes ces coutumes, on en arrive à un mélange de festivités qui n'est pas sans rappeler les coutumes des carnavals. Pendant une journée, on peut se moquer impunément des autres.

On célèbre cette journée de farces et attrapes dans plusieurs pays : France, Canada, Belgique, Allemagne, Suisse, États-Unis, Grande-Bretagne, Italie, Danemark, Russie, et bien d'autres. On retrouve même des versions de cette journée en Inde, en Iran, au Mexique, ... (parfois le 1er avril, parfois le 31 mars). Dans les pays anglophones, on parle plus de la journée du "Dupe d'avril" : April Fool's Day.... pas de poissons vraiment mais les origines semblent les mêmes. Les noms varient un peu d'un pays à l'autre, mais l'idée est de se moquer et de s'amuser (aux dépends des autres).

Sources à consulter :

Posté par Laila_Seshat à 05:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


30 mars 2014

Le moment captif d'un dimanche : Font des flic(que), flac(que)

2014-03-30"La mer c'est dégueulasse, les poissons baisent dedans." [Renaud]

Ne sont-ils pas magnifiques, ces poissons ? J'aime beaucoup les poissons. Et tout ce qui vie dans les mers, les océans, les lacs, les rivières,... dans l'eau. J'adore aller dans les aquariums et voir tous ces différents poissons. Je les trouve fascinants. Je peux passer des heures à les observer.

Je n'ai pas d'aquarium chez moi et je ne suis pas certaine que j'aurais la patience pour vraiment m'en occuper. Car il faut beaucoup de temps, de patience et d'amour pour bien s'occuper d'un aquarium et s'assurer de son équilibre.

La mer me fascine et j'ai même pensé, il y a très longtemps, étudier en biologie marine. La diversité de la vie est incroyable. Et on ignore encore tant de choses sur cette vie. Dans les profondeurs des étangs, des rivières, des lacs, des mers, des océans... encore tant d'inconnus et de mystères.

Et c'est ce qui fait que j'ai une peur bleue de mettre un pied dans l'eau. C'est sombre, mystérieux et pleins de poissons qui gigotent et qu'on ne voit pas !

"Les poissons gigotent -- Les poissons barbotent -- Les poissons vivent dans l'eau." [Cannelle et Pruneau, Passe-Partout]

Posté par Laila_Seshat à 04:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 avril 2012

Le moment captif d'un dimanche : grimacer

2012-04-01"Le fou rire est immortel" [Jean-Michel Ribes]

C'est quand on ne regarde pas que les rires viennent nous surprendre. Au détour d'un couloir, en suivant la galerie, en levant les yeux.

Tout est sérieux. Tout est solennel. On garde le silence. On admire, on contemple. On s'émerveille, on sourit mais on n'ose pas rire. On chuchotte le plus silencieusement possible. On se retourne vers nous avec des yeux sévères, alors on se taie et on baisse la tête piteusement.

On écoute le guide religieusement. Il explique pleins de choses toutes très intéressantes. Mais nous sommes fatigués. Combien d'églises peut-on visiter en une journée ? Un moment donné... on est un peu saturé, vous savez.

Mais c'est tellement beau, touchant, historique et émotif. Alors on suit le guide et on se tait.

Et puis, on lève la tête au détour d'un coin et des visages nous grimacent impunément. Oh, on sait que ce sont des infirmités représentés en mascarons grotesques... le guide vient de tout nous expliquer, ce qu'on savait déjà, puisque c'est la millième église que l'on visite cette année. Ce n'est pas drôle. Qu'on se dit. Mais on se pousse du coude... "même les mascarons, en ont marre du guide qui semble boire ses propres paroles"... et la fatigue aidant, les gloussements reprennent...

Discrètement, tout d'abord... puis, les mascarons se multipliant, le guide cacassant, nous avons dû quitter brusquement, pris d'un fou rire envahissant... ben quoi, on a bien le droit de se détendre !

"Ha - ha - ha, Ho - ho - ho - And a couple of tra - la - las
That's how we laugh the day away, In the Merry Old Land of Oz" [Wizard of Oz]

Posté par Laila_Seshat à 05:12 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,