05 février 2017

Le moment captif d'un dimanche : simplement s'entortiller

2017-06« Dans la nature, rien n'est parfait et tout est parfait: un arbre peut être tordu et ses branches tourmentées, il est toujours beau.» [Alice Walker]

Tu te sens tout croche. Tu te crois difforme, tu te sais différent. Chaque jour, tu aimerais être semblable aux autres. Mais tu sais que cela ne sera jamais possible.

Tu baisses la tête. Tu te courbes. Tu n'oses pas lever la tête. Pourtant, on t'a toujours dit que tu étais magnifique. Que peu importe tes imperfections, tes bosses, tes difformités, tu étais unique et exceptionnel.

Mais c'est difficile. Tu ne sais plus. Tu ne sais pas. Tu doutes. On t'a menti. On t'a sûrement menti. Parce que pourquoi on devrait te trouver beau. Tu es courbé, tu es cassé. Tu ne te sens pas à la hauteur. Tu penses être trop différent pour qu'on t'aime.

On te dit que tu es beau. Tu es unique. Tu doutes. Mais tu regardes autour de toi. Et quand tu ouvres tes yeux, tu vois finalement toutes les imperfections. Toutes ces imperfections. Et tu te sens moins seul. Tu te dis que tu aimes. Et qu'on peut bien t'aimer.

« Il n'y a point de forêt sans arbres tordus ». [Proverbe Bulgare]

Posté par Laila_Seshat à 14:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


05 juillet 2015

Le moment captif d'un dimanche : substance

2015-07-26"Aujourd'hui rien d'extraordinaire, rien que le train-train du merveilleux..." [François Coupry]

Je suis moi. Je ne suis pas très banal, mais je suis moi. On me regarde toujours un peu bizarrement. Comme si on ne croyait pas que j'existe vraiment. Mais je suis là. Et je suis moi.

J'ai toujours été ainsi. Entre le bizarre et l'improbable. Moi, je dis que je suis entre l'extraordinaire et le merveilleux. Une espèce unique et dont je suis l'unique représentant.

Parfois, il y a des jours où je trouve difficile d'être si extravagant. Ce sont des moments où je me sens las, seul, incompris. C'est passager. Car je suis peut-être impossible mais je suis moi.

Je suis étrange mais je suis comme tout le monde finalement. Si vous me regardez bien, si vous prenez le temps de m'écouter, vous verrez, nous nous ressemblons. Nous n'avons peut-être pas les mêmes ailes ou les mêmes cornes mais nous avons la même étincelle dans les yeux.

"Today you are you! That is truer than true! There is no one alive who is you-er than you!" [Dr. Seuss]

Posté par Laila_Seshat à 05:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 juin 2015

Le moment captif d'un dimanche : se distinguer

DSC_5341"Les gens ont quelque chose en commun : ils sont tous différents." [Robert Zend]

Hier, j'ai cru que j'avais changé. Mais aujourd'hui, je ne me sens pas du tout différente. À part le fait que je sache que je ne suis pas la même, je ne vois aucune différence.

Je voulais vivre une autre vie. Comme tout le monde, finalement. Je crois que même si on s'efforce d'être différent, on finit toujours par ressembler à tout le monde.

Et c'est un effort interminable et extrêmement épuisant que d'essayer d'être différent. C'est très difficile. Et si on y arrive alors on est heureux d'avoir atteint notre but mais alors on est infiniment seul. Et solitaire. Et ce n'est pas donné à tout le monde de pouvoir être seul et solitaire.

De toute façon, vouloir être différent c'est déjà être comme presque tout le monde. Enfin. C'est ce que tout le monde dit. Et si tout le monde le dit, ça doit être vrai, non ? Alors comme tout le monde j'ai décidé d'être différente de temps en temps. Alors parfois, je prends un chemin différent. Je me rebelle contre la norme et je crie mon indignation. Je décide de faire ce qui me plait et non pas ce qu'on attend de moi. C'est l'apanage des grands de savoir quand il faut être différent et quand il faut se conformer... ou l'asperge des suivants, je ne sais plus.

"Si l'on est différent, il est fatal qu'on soit seul." [Aldous Huxley]

Posté par Laila_Seshat à 06:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,