12 juillet 2015

Le moment captif d'un dimanche : débordement

2015-09"La dernière goutte est celle qui fait déborder le vase" [Proverbe français]

Elle se penche sur le bord de la fontaine. Elle ferme les yeux et écoute attentivement. Qu'est-ce qu'elle entend ? Des drip-drops, des flocs, des plocs ? Je ne sais pas dans quelle langue elle écoute les gouttes qui tombent une à une. Mais elle semble les comprendre.

Elle soupire. Elle se laisse submerger par le bruit de toutes ces gouttes qui la dégoûtent par leur intensité à se laisser tomber sans répit et sans retenu. Elles ne semblent pas se lasser de dégoutter. Elles s'écoulent et rien ne pourrait les retenir. Elles n'essaient même pas, se dit-elle en espérant voir au moins une goutte éviter l'égouttement. Une goutte se battre pour rester dans le vase. Mais une autre goutte vient de s'ajouter au récipient et précipite sa voisine dans le néant. Et la scène se répète à l'infini. Une goutte fait déborder le vase. Et elle n'y peut rien.

"Le fleuve le plus abondant ne peut ajouter une goutte d'eau à un vase déjà plein." [Léon Tolstoï]

Posté par Laila_Seshat à 20:36 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,


29 mars 2015

Le moment captif d'un dimanche : envers du décor

2015-04"Qui voit le ciel dans l'eau voit les poissons dans les arbres." [Proverbe chinois]

Je vois des vérités que vous ne voyez pas. Ce sont des vérités juste pour moi. Je vois le reflet de mon visage dans vos yeux. J'y vois des secrets monstrueux.

Mais ce que vous croyez voir est faux. Ce que je crois voir est beau. La réflexion d'une illusion. L'envers d'une hallucination.

Je me perds dans la contemplation d'un scintillement. Je le fais consciemment. J'aime imaginer des impossibilités. J'improvise même des absurditités.

Qui a dit que dans les arbres les poissons ne pouvaient pas nager ? Que dans l'eau les oiseaux ne pouvaient pas voler ?

L'espace d'un instant, les impossibilités sont majestueuses. Pendant un moment mon reflet est somptueux.

"Les apparences sont belles dans leur vérité momentanée." [Octavio Paz]

Posté par Laila_Seshat à 06:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 septembre 2014

Moment captif d'un dimanche : entre deux bateaux

2014-09-21"Rester, c'est exister. Mais voyager, c'est vivre." [Georges Brassens]

Prendre la route. Prendre l'air. Prendre le large. Se coincer entre deux bateaux pour mieux s'envoler en couleurs. Qui sont ces voyageurs qui se cachent près des navires immobiles ? Je ne les connais pas. Je  ne veux pas nécessairement les connaître. Je n'ai pas besoin de les connaître.

Je peux très bien m'imaginer leur vie. Je peux inventer les voyages qu'ils ont faits et ceux qu'ils rêvent encore de faire. J'aurai problabement tout faux. Mais ce n'est pas grave. C'est ma fiction. Je peux leur bricoler la vie que je veux. Leur coller des mots dans la tête et des rêves sur leur bouche. Je peux les faire changer d'idées et les laisser parmi ces bateaux pour quelques mois. Ils apprendront à pêcher et partiront sur l'eau pendant des jours. Leurs nuits seront froides mais ils s'enlaceront pour avoir chaud. Et puis, les couleurs les rattraperont et ils repartiront sur la route. Ils partirons peut-être vers des lieux plus chauds. Ou ils retourneront chez eux. Cela n'a pas vraiment d'importance. Ici ou ailleurs. C'est le déplacement qui compte, non ?

"On voyage pour changer, non de lieu, mais d'idées." [Hyppolyte Taine]

Posté par Laila_Seshat à 08:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

30 mars 2014

Le moment captif d'un dimanche : Font des flic(que), flac(que)

2014-03-30"La mer c'est dégueulasse, les poissons baisent dedans." [Renaud]

Ne sont-ils pas magnifiques, ces poissons ? J'aime beaucoup les poissons. Et tout ce qui vie dans les mers, les océans, les lacs, les rivières,... dans l'eau. J'adore aller dans les aquariums et voir tous ces différents poissons. Je les trouve fascinants. Je peux passer des heures à les observer.

Je n'ai pas d'aquarium chez moi et je ne suis pas certaine que j'aurais la patience pour vraiment m'en occuper. Car il faut beaucoup de temps, de patience et d'amour pour bien s'occuper d'un aquarium et s'assurer de son équilibre.

La mer me fascine et j'ai même pensé, il y a très longtemps, étudier en biologie marine. La diversité de la vie est incroyable. Et on ignore encore tant de choses sur cette vie. Dans les profondeurs des étangs, des rivières, des lacs, des mers, des océans... encore tant d'inconnus et de mystères.

Et c'est ce qui fait que j'ai une peur bleue de mettre un pied dans l'eau. C'est sombre, mystérieux et pleins de poissons qui gigotent et qu'on ne voit pas !

"Les poissons gigotent -- Les poissons barbotent -- Les poissons vivent dans l'eau." [Cannelle et Pruneau, Passe-Partout]

Posté par Laila_Seshat à 04:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 janvier 2014

Dans ma tête, je m'imagine...

Dans ma tête, je m'imagine...
des petits bateaux qui vont sur l'eau...

Bateaux

 Ont-ils des jambes ?
Bien sûr que oui, si on se fie à la chanson.

Ils marchent, ils courent,
ils voguent et s'envolent.
On les voit gondoler sans chavirer.
 Tanguer, osciller
et s'émouvoir.

Sur l'eau, ils nous embarquent
et nous bercent.
Sur la terre, ils dansent,
et naviguent sur des nuages.

Je rame et je voile.
Je m'enfuis sur les vagues.
Je poursuis une étoile.
Je fuis les orages.

Je lève l'ancre,
je bâbord et je tribord.
Une lame de fond me renverse.
Et me renvoie à la proue.

Je vais sur l'eau.
Je navire et je chaloupe,
J'imagine de longues traversées et
je rêve de mers et rivières.

Posté par Laila_Seshat à 04:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,