13 janvier 2013

Moment captif du dimanche : au clair de la lune

neige"Dans l'obscurité de la lune, nos rêves éclairent le chemin" [Anonyme]

Silence. Je veux voir le silence. La nuit, je vois si clairement le silence dont est fait mes rêves. Je vois les reflets de choses à venir.

Est-ce absurde de rechercher la lune même dans mes rêveries éveillées? Est-ce futile de vouloir du silence enneigé ?

J'ai mal à la tête. Les migraines m'envahissent depuis deux jours. Je ne peux que me perdre dans la contemplation de cette image lunaire et froide. Cette image glacée me permet d'espérer, tout simplement, un instant de paix, sans cette douleur persistante, sournoise et vicieuse.

Je voulais aujourd'hui, poursuivre tant de textes commencés et commencer tant de textes imaginés. Les mots me font mal et peinent à venir s'inscrire sur l'écran. Mes mains tremblent. J'ai beaucoup de rêves. Ils devront attendre.

Je ne peux que m'envelopper de silence et de noirceur. Et rêver que la lune éclaire doucement le silence du froid. Demain... je veux écrire.

"La neige. C'est de la lumière dont la terre est couverte. Des franges d'écume sur les rochers. Un vol de papillons blancs" [Roger Moudoloni]

Posté par Laila_Seshat à 22:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


16 octobre 2011

Le moment captif d'un dimanche : lunale

2011_10_16"Si la nuit est noire, c'est pour rien ne puisse nous distraire de nos cauchemars." [Bill Watterson]

La nuit est là. Elle n'approche pas. Elle est bien là. Les pensées se percutent dans le noir. Ce qui était raisonnable au soleil est maintenant inquiétant. Ce qui était étrange pendant le jour est maintenant terrorisant.

Les rêves s'effacent. Laissant place aux délires nocturnes. Le vent est menaçant. Il ne le sera probablement pas demain matin. La lune semble vouloir m'engloutir. Elle est ronde, ricaneuse et trouble. Tout est noir. J'ai de la difficulté à distinguer les choses autou de moi. Je suis dans mon lit et la nuit m'envahit.

Je perçois des mouvements dans le noir. Les choses se déplacent furtivement. Elles reprendront leur place quand le soleil se lèvera. Elles feront semblant de ne pas s'être agitées pendant la nuit. Mais du coin de l'oeil, je vois les choses bouger rapidement, et je sais qu'elles se moquent de moi.

Je ne peux dormir. Mais je me perds dans le sommeil. Un sommeil rempli de songes épouvantables qui ne s'évanouiront que lorsque le jour chassera la nuit. Que lorsque la lumière cachera cette lune vorace.

"I am the shadow on the moon at night / Filling your dreams to the brim with fright" [Oogie Boogie Man - Nightmare before Christmas]

Posté par Laila_Seshat à 03:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,