13 octobre 2008

Des histoires et des émotions

Parfois lors d'un repas, on jase, on prend un verre de vin et on se raconte des histoires. On raconte nos histoires d'enfants, Chandeleurnos sorties d'adolescents, nos difficultés d'adultes... et puis parfois, nos histoires de fantômes.

Parfois, je me tais, parfois, je parle. Tout dépend. Pour ce mois d'octobre, j'ai décidé de préparer des textes de circonstance... donc voici une histoire de fantômes !

On parle souvent dans ces cas de maisons hantées. Et bien, je ne sais trop si on peut dire qu'elle était hantée, mais il est certain qu'elle nous en a fait voir de toutes les couleurs.

J'ai déménagé avec ma famille dans cette maison de Montréal-Nord quand j'avais environ 14 ans. Maison ordinaire avec trois chambres, garage, sous-sol, salle de lavage, chambre froide et cour.

Je ne pourrais vraiment pas dire qu'elle était sinistre. Le soleil entrait tous les jours par les nombreuses fenêtres, la décoration était chaleureuse et nous avons eu de nombreux rires et moments heureux dans ces pièces... mais bon sang que je fus contente de déménager !

Car il y a eu également des moments étranges... Probablement des événements tous explicables d'une façon ou d'une autre, mais qui m'ont empêcher plus d'une fois de dormir. La télévision du sous-sol qui s'ouvrait et se fermait toute seule - probablement un courant électrique défectueux -, la porte de la chambre froide au sous-sol qui s'ouvrait toute seule même si elle était barrée - sûrement des oublis de bien verrouiller -, des objets qui disparaissent ou changent de place - encore sûrement une erreur humaine -, des bruits et des mouvements - sûrement des illusions optiques et sonores...

Bien sûr, il y avait notre chien que l'on entendait à tout moment du jour ou de la nuit, courir dans le corridor, alors qu'elle était morte depuis quelques années. Et le hamster de soeurette qui courait dans sa roue toute la nuit pendant plusieurs mois après sa mort. Et il y avait ce petit garçon avec sa couverture sur le dos qui se tenait près de soeurette et ces mains qui sortaient parfois du plafond et toutes ces ombres ... Les endroits les plus touchés, ma chambre, qui fut par la suite celle de soeurette et le sous-sol...

Des illusions, des yeux fatigués, des résidus de rêves, des circuits électriques défectueux, des ondes ou courants magnétiques, tant d'explications qui parfois n'expliquent pas tout. Surtout des sentiments d'inconforts... Aujourd'hui, je ne dis jamais que cette maison était "hantée", seulement instable, émotive, pleine d'énergies diverses... je ne l'aimais pas et je ne crois pas qu'elle m'aimait non plus...

Et vous, vous avez connu des endroits étranges ?

Posté par Laila_Seshat à 15:37 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,