Et bien, j'ai sous-estimé le temps que cela me prendrait. Et maintenant, cela fait si longtemps que je n'ai pas écrit ici. Voyez-vous, il y a un peu plus d'un an,

DSC_6370j'ai commencé à sentir que ces lieux ne me conviennaient plus vraiment. Je me dirigeais dans différentes directions. Toutes des directions que j'aimais, photo, textes créatifs, voyages, livres... mais, je ne sais pas, cela me mettait un peu mal à l'aise d'être si éparpillée. Et de plus, Canalblog ne me convenait plus vraiment.

Alors... j'ai décidé de migrer ailleurs. Et de me diviser. J'ai commencé ma migration il y a plusieurs mois. Je n'avais pas envie de tenter de le faire selon les procédures que j'avais trouvées, car j'avais vu qu'il y avait parfois des pertes. J'ai donc pris la route longue et fait les transferts de textes à la mitaine. Et je me disais qu'une fois que tout serait transféré mais voilà, cela me prend du temps... et du temps...

Donc, je vais tirer ma révérence ici proprement. Ce que j'aurais dû faire il y a trop longtemps maintenant. C'est très moche de ma part, d'avoir simplement abandonné ces lieux pour d'autres - car j'ai écrit ailleurs. C'est bizarre, car dans un sens, c'est comme si j'avais quitté ma maison sans même me retournée pour aller vivre ailleurs. Et pourtant, cette maison avait été un refuge pour moi.

Mais le temps passe. Et voilà. Je dis adieu à ces Quelques pages d'un autre livre ouvert. Si jamais certains passent encore ici et vous avez envie de me suivre, voici où me trouver :

Pour lire un peu sur des endroits que j'ai visité, sur des légendes ou pour voir des photos, vous pouvez aller sur Dans ma tête, j'imagine... J'y raconte des histoires et je partage des photographies, des moments, des endroits que j'ai visités.

Et puis, mes réfléxions personnelles, mes poésies, mes moments captifs d'un dimanche se retrouvent sur Mes feuilles mobiles. Des mots, des souvenirs, des réfléxions...

Finalement, mon blogue littéraire se retrouve sur Quelques pages... J'y parle livres, cinéma, art, télévision, musique.

C'est d'ailleurs le blogue qui m'a retardé... je n'ai d'ailleurs pas encore tout transféré. Petit à petit. Je voulais aussi transférer les commentaires, mais c'Est trop long. J'en suis vraiment désolée. C'est pourquoi je ne supprimerai pas ces lieux. Car les commentaires sont aussi importants.

Donc, ceci est bien le dernier texte ici. on se revoit peut-être sur d'autres lieux !