15 mars 2007

Les noms qu'on se donne

Cela fait longtemps que je me promène sur le Web. Je me souviens encore de mes premières incursions dans les forums et listes de discussions. La première chose qu’on comprend, c’est qu’il est préférable de se donner un nom différent de notre véritable nom… un pseudonyme comme on dit couramment.

LailaDepuis que je navigue allégrement sur le Web, j’ai eu deux noms. Un premier que j’ai abandonné, il y a déjà quelques années. Et celui-ci. Laila. Maintenant accompagné d’un Seshat. Rien de très original. Mais il me nomme maintenant depuis si longtemps que j’ai l’impression que c’est réellement mon nom.

<>

Laila fut choisit rapidement. Je devais trouver un autre pseudonyme. Il ne m’allait plus et surtout un personnage de série télévision avait maintenant ce nom et on croyait trop facilement que je l’avais choisi pour cette raison. Et cela ne me plaisait pas vraiment.

La recherche ne fut pas très longue. J’ouvris un dictionnaire de mythologie et un livre de référence sur les anges et j’ai feuilleté rapidement les pages. Je cherchais un nom qui se terminait en a, parce que j’aime cette terminaison.

Quelques noms se sont présentés, mais ne furent pas retenus… principalement car je n’aimais pas les textes ou les commentaires associés à ces noms. Je n’avais pas besoin à ce moment de réellement trouver un nom qui me « représentait » complètement, mais je ne voulais pas qu’on fasse n’importe quelles associations par la suite.

Laila m’a plu tout de suite… sur toutes ses formes : Lailah, Layla, et même Leliel et Lailahel. Et le fait que le nom Laila soit un dérivé du mot « lailah » qui signifie « nuit » m’a également plu. J’ai lu un peu plus… un ange… cela m’indiffère mais ne me dérange pas… on parle encore de la nuit, d’ange rebelle ou démonique… on parle de protection de la conception… pourquoi pas… la conception est large et ne se résume pas à la procréation humaine… et donc je l’ai adopté.

Et il m’a tout de suite convenue. J’ai parfois eu droit à des Laïla ou des Leia, mais en général, on l’écrit correctement – ce qui est mieux que pour mon véritable nom !

J’ai essayé récemment de me trouver un autre nom… tout d’abord pour remplacer celui-ci. Pour une raison quelconque j’ai eu une courte période où j’ai senti le besoin de changer de pseudonyme. Finalement, j’ai décidé de simplement ajouter un deuxième nom au premier. Pour le compléter. Pour mieux me définir.

Ce nom ne fut pas difficile à trouver car je le connaissais déjà. J'aime bien lire sur les cultures, les religiSeshatons et les mythologies diverses et l'Egypte a été longtemps un sujet qui me passionnait. J'ai lu sur la religion et les mythes de l'Égypte ancienne, il y a un certain temps déjà - très passionnant et beaucoup plus complexe que les quelques traces qu'on nous livre. Et évidemment, une déesse a retenu mon attention.

Seshat. En tant que "déesse" de l'écriture et des mathématiques, des bibliothèques et des archives, patronne des scribes, écoliers, conseillère et enseignante... elle ne pouvait que retenir mon attention. Son histoire, sa définition et son mythe sont beaucoup plus complexe que cette simple définition, mais cela représente des aspects importants de ma propre personne. Bon, j'aurais pu faire sans les "mathématiques", mais en tant que bibliothécaire, archiviste, enseignante et "crayonneuse de textes", je trouvais que Seshat accompagnait bien, la nuit conceptrice...

Laila Seshat

Posté par Laila_Seshat à 19:32 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


14 octobre 2006

Introduction

Pourquoi ouvrir un carnet, un "livre" virtuel ? Simplement histoire de mettre sur un lieu qui m'appartient, des textes, des réflexions sur la littérature, le cinéma, les traditions, la vie quotidienne... J'aime écrire... lire, apprendre, voir, écouter...

Pendant des années - maintenant plus de 10 ans... - j'ai fréquenté de nombreux lieux d'échanges, forums et listes de discussions. J'ai échangé, partagé, discuté... Ce fut très enrichissant et cela l'est encore et toujours. J'ai donné beaucoup, j'ai écrit, composé, recherché, exposé... J'ai participé activement, et je vais continuer à le faire sur certains lieux auxquels je tiens et où j'aime discuter. Mais... mais j'ai pris la décision que mes efforts seront maintenant tout d'abord exposés chez moi... Et donc, ce livre s'ouvre tout simplement. Afin de me réapproprier mes textes et mes réflexions, mes recherches et mes études et les partager...

Quelques pages, quelques archives... beaucoup de moi dans tout cela...

Posté par Laila_Seshat à 14:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]