DoorThe Door Through Washington Square / Elaine Bergstrom. -- New York : Ace Books, [c1998]. -- 360 p. ; 17 cm. -- ISBN 0-441-00544-6

Quatrième de couverture

As a child, Dierdre MacCallum remembered her great-grandmother Bridget's house in New York's Washington Square as a magical place - with mahogany walls, antique furniture, and sedate tea parties.

But when Dierdre is summoned to the matriarch's side to settle her affairs, she senses something strange about the house, a feeling triggered by an old set of French doors in the sunroom. She pulls back their heavy curtains, opens them to the sunlight...

And finds a doorway to the past - seventy-two years ago. There Dierdre will meet Grandmum as a young woman. She will find love with Noah, a man destined to die before she was born. And she will find great danger as she uncovers Bridget's darkest secret - her involvement with the infamously sinister Aleister Crowley, whose dabbling in the powers of darkness promise destruction for the MacCallum clan. Now Deirdre must find a way to set things right, and rescue not only her family but her one true love...

L'auteur

Elaine Bergstrom est né en 1946 à Cleveland dans l'Ohio. Elle étudiera le journalisme au College of Journalism of Marquette University à Milwaukee. Elle commence à écrire alors qu'elle est encore étudiante. Mais ce n'est que le milieu des années 80, alors qu'elle travaille comme rédactrice, qu'elle se met vraiment à l'écriture de son premier roman. Elle publie son premier roman, Shattered Glass, mettant en scène une famille de vampire, la famille Austra, en 1989. Ce premier roman est un succès commercial et critique. L'auteur écrira plusieurs autres romans dans la série maintenant connu sous le nom de Austra Family. Door1

Elle utilisera également un pseudonyme, Marie Kirali (nom de sa grand-mère) pour publier d'autres romans, dont Mina, une suite de Dracula. Parallèlement à son travail de romancière, elle est également critique pour la télévision pour le Channel Guide Magazine. Elle donne également des ateliers d'écriture pour les Milwaukee's Redbird Studios ainsi que divers cours sur la rédaction.

Elle vit présentement à Milwaukee dans le Wisconsin où elle continue d'écrire.

Voir le site de l'auteur.

Bibliographie sommaire

  • Shattered Glass (1989) (Série: Austra Family)
  • Blood Alone (1990) (Série: Austra Family)
  • Blood Rites (1991) (Série: Austra Family)
  • Daugther of the Night (1992) (Série: Austra Family)
  • Tapestry of Dark Souls (1993)
  • Mina (1994) (sous le pseudonyme Marie Kirali)
  • Baroness of Blood (1995)
  • Madelaine: After the Fall of Usher (1996) (sous le pseudonyme Marie Kirali)
  • Leanna: Possession of a Woman (1996) (sous le pseudonyme Marie Kirali)
  • The Door Through Washington Square (1998)
  • Blood to Blood: The Dracula Story Continues (2000)
  • Nocturne (2003)

Résumé

Une jeune femme doit se rendre auprès de son arrière-grand-mère, vieille et malade, pour s'occuper de ses affaires et l'accompagner dans ses derniers moments. Dierdre hésite brièvement à accéder aux volontés de sa famille. Sa vie est finalement en place et elle est réticente à quitter son confort. Mais elle ne peut refuser la demande de la vieille femme et part pour New York. Dierdre n'a que de vagues souvenirs de son enfance et de la demeure de son arrière-grand-mère, Bridget, située dans Greenwich Village. Elle s'installe néanmoins dans la grande maison et entreprend de mettre en ordre la demeure et les papiers de Bridget, tout en la visitant régulièrement dans sa maison de repos.

Alors qu'elle nettoie la maison de Greenwich Village, Dierdre commence a vivre d'étranges expériences. En plus, de rêves troublants, elle a l'impression que la maison de son arrière-grand-mère, particulièrement la grande véranda joue avec sa mémoire et sa vision. Elle semble voir des choses qui ne sont pas là... à travers les portes vitrées de la véranda, elle voit un jardin, un chat... des choses et des gens qui semblent d'une autre époque.

Elle finit par questionner des amis de son aïeule et se tournera finalement vers Bridget pour avoir des réponses à ses questions. C'est ainsi qu'elle apprend que Bridget n'est pas celle qu'elle croyait connaître et qu'elle cache un passé lourd de secrets. Des relations de son arrière-grand-mère avec le fameux mage Aleister Crowley, aux conséquences de cette porte qui permet de voyager dans le temps, Dierdre plonge malgré elle dans un engrenage où les rituels magiques sont la principale composantes. Et elle devra essayer de changer le cours du passé pour sauver sa famille et cet homme qu'elle a rencontré dans le jardin, dans les années 20.

Commentaires personnels

The Door Through Washington Square s'est avéré une lecture des plus agréables ! J'avais ce roman, il y a plusieurs années. Je connaissais d'abord l'auteur pour ses romans ayant pour sujet le vampirisme. Shattered Glass, Daughter of the Night, ansi que Mina, demeurent pour moi, parmi les meilleurs romans "vampiriques" que j'ai pu lire au cours des années. J'étais curieurse de lire un roman de Bergstrom ayant un tout autre sujet. Nous plongeons ici avec ce roman dans l'univers de la sorcellerie ou plutôt des arts magickes. Par l'entremise d'une porte vitrée qui permet de voyager dans le temps, nous faisons la rencontre d'Aleister Crowley, l'un des sorciers les plus connus du XIXe et XXe siècles. Par la relation entre l'arrière-grand-mère de Dierdre, Bridget, et Crowley, nous retournons dans le New York des années 20.

L'auteur a très bien étudié son sujet et l'époque. Nous assistons à une brève époque de la vie de Crowley, homme que certains ont suivi avec adoration et que d'autres ont détesté et même craint. Le personnage" de Crowley est très bien mené et on sent que l'auteur s'est renseigné sur l'homme et sur ses croyances. Le personnage le plus intéressant demeure Bridget et tout le roman repose sur sa vie et sa personnalité. L'époque des années 20 est aussi superbement dépeinte. La magie et la sorcellerie sont bien intégrées à l'intrigue et très crédibles. Le côté "fantastique" semble pratiquement inexistant... les rituels effectués et les voyages d'une époque à l'autre semblent presque naturels.

J'ai cependant eu parfois du mal à m'accrocher du personnage de Dierdre et surtout de sa relation amoureuse avec un homme du passé. Le personnage de Dierdre m'a paru faible et pas assez développé. Mais cela ne gâche pas la lecture du roman. L'ensemble demeure solide et bien écrit.

J'ai relu ce roman, il y a quelques jours. Mon inscription au Bloody Swap de Lou m'a donné envie de me replonger tout de suite dans un roman fantastique et - n'ayant pas de romans fantastiques dans ma PAL - j'ai opté pour une relecture de Bergstrom. Et encore une fois, j'ai replongé dans son univers si finement décrit. Et j'ai encore eu envie de passer à travers les portes vitrées pour me retrouver dans ce jardin des années 20.

Extraits

"The animal's clam vanished as soon as its feet touched the floor's new ceramic tile, as if like Dierdre, it suddenly realized that it had wandered into a world where things were not quite right." p. 32

"Aleister has told me that there will be one precise moment in time, a moment that cannot change. He calls it a pivot because it is there that both past and future change. It is coming tonight, and before it does, I must set down my thoughts and my position at this moment exactly. If I do not, he tells me that I will lose my way when past and future shift. So I sit in the center of the circle he drew on the floor of my sunroom, scribbling furiously in shorthand." p.115

Sources